AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
En raison d'une démotivation générale au sein du staff et des membres absents, le forum est en hiatus.
Revenez dans quelques semaines/mois, avec un changement de staff et un tout nouveau tout beau, forum.
Merci à ceux qui sont restés jusqu'au bout et pour leur soutien. En espérant vous retrouver à la réouverture ...
Heath, Summer & Camilya.

Partagez | 
 

 ❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: ❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.   Mar 20 Mar 2012 - 19:58



Rive Kan Verdura

Pour vivre heureux, vivons cachés.



Vancouver, Colombie Britannique – 18 Mars 1993
Etudiante en e-marketing (day) - Dealeuse (night)
❝Les personnes dangereuses❞
Séparée – sujet tabou
❝Il doit me rester quelques milliers de dollars cachés dans un de mes soutiens-gorge que j'ai laissé dans une chambre à Vegas❞


Who I am ?
How I am ?
Leah Cranberry Cole, mars 2010
« Je me souviens d’elle comme une étoile, elle a toujours été très calme, à bien cacher son jeu. Elle avait tendance à rester dans son coin, à ne rien dire lorsqu’on lui faisait des remarques, et il était rare qu’elle se mette en rogne. Sérieusement, je pense qu’il est possible de compter sur les doigts d’une main le nombre de fois qu’elle a été énervée tellement c’est rare. Ce que je sais, en contre-parti, c’est que lorsqu’elle s’énervait, il ne fallait ni la toucher, ni la regarder droit dans les yeux. Elle avait ce regard persistant qui voulait dire « tu n’es rien, ne tente pas de devenir quelque chose » et cela faisait très peur.
En général, elle avait l’habitude de tout donner, à tout le monde. Et je pense que ça l’a tué. Je suis dans sa classe depuis toujours, jusqu’à la terminal et je me souviens particulièrement du changement lorsqu’on est arrivé à notre dernière année. L’année dernière, quand elle avait encore seize ans, tout était simple : elle faisait des choses quotidiennes, elle répondait gentiment, c’était quelqu’un de serviable, de spontanée, un peu paumée, qui n’était là que par obligation. C’était une fille discrète, on pouvait avoir des conversations très sérieuses avec elle. Même si elle n’avait que très peu d’amis, elle leur ouvrait son cœur comme si leurs amitiés étaient réellement précieuses, alors qu’au final, un an après, la Rive que je connaissais avait bien changé. »

America Blue Edbourth, janvier 2011
« Lors de notre année de terminale, le jour de la rentrée, elle est arrivée, les cheveux lâchés, une jupe-haute en cuir noir retenant une chemise rose foncée, avec des talons compensés noirs par Yves Saint Laurent et un sac Alexander Wang. Je n’avais pas tout à fait saisi le changement. Je détestais cette fille depuis des années. Je la voyais toujours seule, ou en compagnie de paumés qui ne faisaient rien de leurs week-end hormis travailler et regarder la télévision. Je l’avais toujours classé dans le moule de ce genre de personne, et je ne pensais pas que mon avais changerait juste parce qu’elle s’était démarquée des autres.

En un été, elle avait maigri, elle s’était teinte les cheveux en un blond plus pur, et elle ne se laissait approcher que par des hommes ayant assez d’argent pour lui garantir une sécurité de deux siècles. Elle n’avait plus de respect pour les gens, elle se baladait avec des vêtements bien trop courts, et ne souriait qu’à ceux qui, selon elle, le méritait. Sa façon de parler avait changé, prenant constamment un air fier lorsqu’elle ouvrait la bouche. Elle était devenue ma meilleure amie en quelques mois. Elle n’avait plus de pointe de sensibilité, elle ne parlait pas, elle criait. Elle se démarquait de toutes les filles stupides, car elle, elle en avait dans la tête. Même moi, en tant que meilleure amie, je ne savais pas ce qu’elle trafiquait. C’est vrai, je ne la connaissais pas ; elle a toujours eu l’habitude de tout garder pour elle, de se défendre en utilisant les histoires des gens contre eux, comme si ça l’amusait de faire du mal autour d’elle. Oui, c’est ça, c’est une âme destructive, qui ne ressent rien, elle n’a pas de pitié, et elle ne pleure jamais. C’est comme un robot qu’on ne peut pas arrêter, et ça, ça me fait peur.. »
Physique du personnage en 25 lignes complètes minimum (comptées dans le scrollbarre).
bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla

Captain Nash

16 ans
Freya Mavor ♥
Switzerland
(c) Bazzart, Photobucket, Tumblr
Pure hasard
Impatiente d'y poster, et d'y connaître ses membres, etc.
Code du règlement :
Je me remets à vous (a)



Dernière édition par Rive K. Verdura le Sam 24 Mar 2012 - 8:58, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.   Mar 20 Mar 2012 - 19:58

This is my past



    West Coast Psychological Services ‎
    943 West Broadway
    Vancouver, BC, Canada

❝So, Rive, why are you here, explain me❞
Ils m’ont dit de venir. Ils ont crié pour la énième fois, m’ont mis dans la voiture, et m’ont emmené ici, en disant qu’ils avaient pris rendez-vous avec vous depuis des mois déjà, et que ça ne se faisait pas d’annuler à la dernière minute. Surtout qu’on vous paie les yeux de la tête pour que vous me posiez vos questions stupides qui ne m’aideront pas aller plus loin, ou encore me connaître mieux. Je suis là pour vous, pour votre salaire misérable, et ça me fait rire, car quand j’y réfléchis, je me dis que je gagne beaucoup plus que vous en ne vendant que quelques grammes de mon Jazz.

❝Tell me more about your Jazz❞
J’ai commencé à dix-sept ans. Vous savez comme les gens peuvent en faire souffrir d’autres, comme on se sent seul quand la plupart des lycéens vous dévisagent et n’en n’ont rien à faire de vous. J’étais invisible, personne ne savait qui était Rive Verdura, et je voulais être reconnue pour quelque chose. Je voulais que les gens apprennent à me connaître, et à voir que j’étais spéciale. La première fois que je me suis approchée d’un groupe de filles très populaires au lycée de York House et que j’ai osé m’opposer à l’avis d’une d’elle, elle a rétorqué en me disant ❝Mais tu n’es rien ici, Kan, on ne t’a rien demandé. Personne ne veut de toi parmi nous❞ Croyez-moi, quand on vous lance une phrase comme celle-ci, en utilisant votre second prénom, et en vous humiliant devant le tiers du lycée, vous avez intérêt à mettre un gros sweat, des lunettes de soleil, et vous cacher pendant au moins trois mois. J’étais totalement exclue, personne ne voulait de moi.
Un soir, mon frère de vingt et un an, Alex, et moi sommes sortis en boîte à une soirée house AuBar. Je ne connaissais pas tous les détails de ses soirées, et je n’avais pas l’habitude de sortir en sa compagnie. En réalité, je n’avais pas l’habitude de sortir tout court. Je m’étais dit que ça me changerait, que je pourrais me défouler, rencontrer des gens, tenter de me comprendre en me lâchant un minimum et peut-être même me découvrir. Ce soir-là, je me suis fait offrir une dizaine de verres pas des inconnus, des hommes en attente de sexe, complètement défouraillés qui avaient envie de moi. Mon frère faisait ses affaires de son côté, et je le voyais ramasser des billets et des billets. C’était impressionnant, je ne comprenais rien, j’étais complètement décalée. Il est arrivé vers moi, il m’a pris sur le côté, et m’a embrassé. Mon propre frère ne comprenait plus ce qu’il faisait, il était déchiré à en mourir, ses pupilles plus que dilatées, je le pensais zombie, je ne le reconnaissais plus. On s’est mis à sniffer le reste de blanche qu’il lui restait après ses heures de vente, c’est ainsi que j’ai commencé. La sensation me donnait cette impression de planer, d’euphorie, et encore, ce n’était que de la cocaïne.

❝What about Alex❞
Il était génial. Je l’aimais à en mourir. Depuis cette soirée, il était devenu bien plus qu’un frère, j’aurai donné ma vie pour lui. Il avait une sale influence sur moi, vraiment. Je l’avais baisé comme une vraie chienne le soir où nos parents étaient partis à Washington DC pour les affaires. A dix-sept ans, je ne me rendais pas tout à fait compte de ce que je faisais, je suppose.
A la rentrée de terminale, je me suis retrouvée à me mélanger aux autres, une année de plus. J’avais totalement changé, il m’avait totalement changé. Alexandär avait réussi à me faire comprendre qu’on n’arriverait jamais à aller loin si on se battait pas un minimum, et si nous n’avions pas un caractère fort. Je me battais tous les jours pour lui, pour lui faire comprendre que je pouvais me débrouiller seule et que je n’étais pas une de ses filles stupides qui ne regardaient pas plus loin que le bout de leur nez. J’avais élaboré une totale transformation, que ce soit au niveau du caractère, ou du physique. A cause de la drogue, je maigrissais de plus en plus, et plus je fumais des clopes, moins j’avais envie de manger. Du coup, je me retrouvais avec un physique de mannequin, et je ne mangeais qu’un repas par jour. Ce qui est toujours le cas, soi dit en passant. Le sexe et la drogue me font vivre. Mon frère me faisait vivre.

❝Did?❞
Il est mort. Quand j’ai commencé à me faire une place au sein de York House, j’ai quelque peu lâché Alex pour trainer avec des salopes et des hommes riches qui avaient envie de mon cul et de mes seins. Un soir, il s’est fait prendre entrain de dealer de la coke dans un vieux bar mal fréquenté. Je lui avais pourtant dit de ne pas y aller, mais la seule chose qu’il a su me dire c’était ❝Ca fait longtemps que tu n’as plus de pouvoir sur moi, Kan. Tu n’es plus rien depuis que je ne fourre plus mon engin dans ton minou.❞ Il était ravagé. Je crois qu’il est tombé amoureux de moi pendant mon changement. J’étais devenue exactement son type de fille : blonde, grande, belle, à baiser, riche, et séductrice. Je l’avais toujours été, sauf qu’avant de me découvrir, je ne le savais pas. Pour en revenir au sujet, j’étais sortie avec America, ma meilleure amie du lycée, et des gars de l’équipe de football, tout d’un cliché américain. Je refourguais ma matière à qui la voulait pour des dizaines de dollars, j’ai rapidement fini riche à la fin de la soirée. Il devait être six, peut-être sept heures du matin quand je suis rentrée de cette fameuse soirée. Ma jupe en cuir était déchirée, j’étais ravagée, fatiguée, je n’en pouvais plus. Je n’avais qu’une envie, c’était de me coucher dans les bras de mon frère. En arrivant devant ma grande maison, il était là, couché sur le trottoir qui longeait ma rue. Il était allongé sur le ventre, et en le retournant, son visage était rempli de sang, sa bouche en ressortait une mousse liquide affreuse, cette scène m’ait inoubliable. Il est mort d’une overdose.

❝After that, did you stop consume drugs?❞
Plutôt crever que d’arrêter de me droguer. C’est la seule chose qui me rattache encore à Alexandär, et les gens auront beau me dire ce qu’ils veulent, je n’arrêterais pas. Après sa mort, j’ai repris ses affaires et son deal, c’est désormais moi qui gère. J’ai une mission à passer à Chicago, voilà pourquoi je m’en vais dès demain là-bas. Alex n’aurait aucune envie de me voir triste, ni seule, il préférait que je m’amuse, que je fasse tourner ma dope, et mes feuilles, que j’écrase le monde avec tout le fric que je me fais de jour en jour. C’est plus facile quand on a le pouvoir, quand on est beau et sûre de soi.
Et je pense que je n’ai plus rien à vous dire, et que je vais très bien. Personne ne sait que je m’en vais, et personne ne le saura, et de toute manière, qui s’en soucie. Je ne suis rien aux yeux du monde qui m’entoure, juste la personne qui fournit le matériel pour des soirées inoubliables. Je pars pour un meilleur univers, et je suppose que le commerce tourne encore mieux chez les Américains.
Vous avez voulu me connaître, alors, je m’appelle Rive, j’ai niqué mon frère pendant un an de ma vie, il est mort. J’aime la baise, je me fais payé pour rire, je deal, et dans tout ça, mon sang coule brûlement dans mon corps. Sur ce, je vous souhaite une très bonne journée, Madame Collings.


Dernière édition par Rive K. Verdura le Sam 24 Mar 2012 - 8:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 3892
✗ Orgasmes obtenus : 168


Une nuit, j'ai rêvé que j'étais Dieu.
Au matin, je réalisais mes rêves

MessageSujet: Re: ❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.   Mar 20 Mar 2012 - 20:02

Bienvenuuuuuuue à Chicago et merci pour ton inscription !! Heart
& en cas de souci/question, le staff est là pour t'aider Very Happy


You got curves like the ocean, gonna take it in slow motion got emotions that'll make it last. You got freckles on your shoulder. I've been dreaming that we could, dreaming that we could be sticking together. I got evidence cause every time I turn a corner, it's up against the wall and as the rest of the world fades out. As the rest of the world fades out.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closertotheedge.purforum.com

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 2248
✗ Orgasmes obtenus : 90


ADMIN DEJANTEE
☠ La mort est douce et paisible.

MessageSujet: Re: ❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.   Mar 20 Mar 2012 - 20:03

Welcooooooooooome Heart Merci pour ton inscription jeune demoiselle S\'il to plait
Bon courage pour ta fiche, et si tu rencontres le moindre petit souci, n'hésite pas à mpotter un des membres du staff, qui se fera une joie de t'aider Crazy Amuse-toi bien sur CTTE Pom Pom




When she was just a girl, she expected the world, But it flew away from her reach, so she ran away in her sleep. And dreamed of para-para-paradise, para-para-paradise, para-para-paradise, every time she closed her eyes. When she was just a girl, she expected the world, but it flew away from her reach, and the bullets catch in her teeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 124
✗ Orgasmes obtenus : 20


.

MessageSujet: Re: ❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.   Mar 20 Mar 2012 - 20:03

Bienvenue sur le forum & bonne continuation pour ta fichounette ! S\'il to plait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.   Mar 20 Mar 2012 - 20:06

Bienvenue sur le forum et merci de ton inscription Very Happy
Le staff est là si besoin est Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 812
✗ Orgasmes obtenus : 206


.

MessageSujet: Re: ❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.   Mar 20 Mar 2012 - 20:15

Bienvenue parmi nous ! Heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.   Mer 21 Mar 2012 - 1:06

Bienvenue sur CTTE Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 357
✗ Orgasmes obtenus : 31


.

MessageSujet: Re: ❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.   Mer 21 Mar 2012 - 12:47

GOSH une Freya Crazy S\'il to plait Crazy heart
Merveilleux choix d'avatar, cette fille est juste sublime.
Bonne chance pour la fin de ta fiche, et bienvenue parmi nous !! Câlin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 299
✗ Orgasmes obtenus : 23


Baby... I'm not an angel ♫ ♬ ♪

MessageSujet: Re: ❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.   Ven 23 Mar 2012 - 18:29

Bienvenue et bon courage pour ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 166
✗ Orgasmes obtenus : 37


.

MessageSujet: Re: ❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.   Lun 26 Mar 2012 - 22:50

Très bon choix d'avatar! Happy Bienvenue sur CTTE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.   Mer 28 Mar 2012 - 8:48

Bienvenue la belle Wink

Bonne chance pour la fin de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 3892
✗ Orgasmes obtenus : 168


Une nuit, j'ai rêvé que j'étais Dieu.
Au matin, je réalisais mes rêves

MessageSujet: Re: ❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.   Mar 3 Avr 2012 - 23:59

Bonsoir !
Pourrait-on avoir de tes nouvelles ?
Il ne manque pas grand chose à ta fiche, ce serait dommage d'abandonner maintenant :o


You got curves like the ocean, gonna take it in slow motion got emotions that'll make it last. You got freckles on your shoulder. I've been dreaming that we could, dreaming that we could be sticking together. I got evidence cause every time I turn a corner, it's up against the wall and as the rest of the world fades out. As the rest of the world fades out.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closertotheedge.purforum.com

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 3892
✗ Orgasmes obtenus : 168


Une nuit, j'ai rêvé que j'étais Dieu.
Au matin, je réalisais mes rêves

MessageSujet: Re: ❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.   Jeu 26 Avr 2012 - 13:28

J'archive


You got curves like the ocean, gonna take it in slow motion got emotions that'll make it last. You got freckles on your shoulder. I've been dreaming that we could, dreaming that we could be sticking together. I got evidence cause every time I turn a corner, it's up against the wall and as the rest of the world fades out. As the rest of the world fades out.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closertotheedge.purforum.com

I introduce to you :
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: ❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.   

Revenir en haut Aller en bas
 

❝RIVE❞ ♦ il n'y a pas de gens sincères, c'est juste les occasions qui manquent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Akadama: bons plans et juste prix
» boutures
» Une nouvelle aire événementielle à la Ponétie
» 2 places carte grise, emmener des gens derrière ?
» Tomates cerises ! Help !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Closer to the edge :: Fiches refusées-