AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
En raison d'une démotivation générale au sein du staff et des membres absents, le forum est en hiatus.
Revenez dans quelques semaines/mois, avec un changement de staff et un tout nouveau tout beau, forum.
Merci à ceux qui sont restés jusqu'au bout et pour leur soutien. En espérant vous retrouver à la réouverture ...
Heath, Summer & Camilya.

Partagez | 
 

 Owen Mike Gann ϟ « Ignorant d'où je viens, incertain où je vais. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Owen Mike Gann ϟ « Ignorant d'où je viens, incertain où je vais. »   Sam 14 Jan 2012 - 0:57



Owen Mike Gann

« Ignorant d'où je viens, incertain où je vais. »



Date & Lieu de naissance : Le 14 janvier 1979 au Canada, Québec, Montréal.
Métier : Journaliste photographe
Groupe : Les personnes dépendantes
Statut familiale : Célibataire et très hétéro.
Statut sociale : Plutôt blindé dans son genre. Disons qu'il a une situation financière assez flexible. Il peut donc facilement se procurer de la drogue.


Who I am ?
How I am ?
Fou et extraverti ϟ Impressionnable ϟ Vexant ϟ Sadique ϟ Beau parleur ϟ Séducteur ϟ Drogué et alcoolique ϟ Posé ϟ Réfléchi ϟ Narcissique

Je suis un taré. Un grave taré !!! Sérieusement, quand j’étais ado j’étais plutôt du genre crétin, j’avais ceci comme avantage c’était mon talent pour la musique. Cela me donnait la dose artistique nécessaire pour rendre des yeux bleus encore plus bleus, et un sourire ravageur encore plus ravageur. Mais ok, promit, j’arrête de parler de mon physique. Même si tu l’avoueras, le physique déteint souvent sur le caractère. Puis j’ai eu ma phase dépressive morne etc, et ensuite j’ai découvert la communication non violente, le développement personnel, genre toutes ces conneries que prônent les américains. Et j’ai adoré ! Depuis j’ai changé. Je suis supra positif, plein d’énergie mais aussi calme et réfléchi. Je ne sors plus avec trente mille filles, tout ceci m’est passé … enfin j’essaye quoi … Et je cherche toujours des solutions dans le calme et la sérénité quand besoin est. Je suis le mur contre lequel il est bon de se reposer. J’ai trouvé ma paix intérieure même si … une femme à aimer pourrait bien remplir ma vie encore…
Je suis un blondinet aux airs chataigner. Cheveux courts, sourire parfait, yeux brillants... Regardez mieux ce corps d’apollon, sublime, long, mince, svelte, hardi, fort, tonique, harmonieux, désirable, inépuisable, délectable, savoureux … j’arrête ok… Même si je sais que tu le penses, tu le penses même à la folie. Mes yeux, parlons de mes yeux, ces clairs sources limpides dans lesquelles il t’ait impossible de ne pas te noyer. Et cette noyade est enivrante. Laisse moi te repêcher avec mes lèvres, prometteuses, dont le sourire en coin, ferait se damner n’importe quelle fille, et même quelques mecs. Mais si mon visage est le temple de ton désir, sache que mon corps et la caverne d’alibaba, tu y trouveras tous les trésors que tes doigts pourront réclamer et dont ton regard pourra se repaitre. Je suis ce que tu attends … en fait, si le plaisir avait une apparence elle serait mienne…


Rabbit
Age : 22 ans
Avatar : Neil Patrick Harrison
Pays : France
Crédits des créations utilisées : Ca dépend ; Tumblr pour les gifs, et les createurs des vavas sont marqués dessus.
Comment as-tu connu le forum ? Via PRD
Qu'en penses-tu ? Suggestions ? Très très beau fowfow Crazy heart Gros coup de coeur pour le contexte également Heart
Code du règlement : Isobel Valide
Mot de la fin : Juste pour dire que suis en internat la semaine ^^ (2.5/7j en période scolaire --> le we en gros xD)



Dernière édition par Owen M. Gann le Sam 14 Jan 2012 - 1:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Owen Mike Gann ϟ « Ignorant d'où je viens, incertain où je vais. »   Sam 14 Jan 2012 - 0:57

This is my past








« CHAPITRE I »



C’est le quatorze janvier 1979 que je montrai le bout de mon nez à mes parents, Brandon et Lara. Le Québec, plus particulièrement la ville de Montréal, m’accueillit dans un de leurs grands hôpitaux. Moi qui croyait qu’avoir un enfant, c’était la plus belle chose qui soit. Que des conneries tout ça, car le lendemain, mes parents avaient déguerpi tels des voleurs. Il faut croire que mettre au monde un enfant, ça ne plait pas à tout le monde. J’en étais la preuve vivante. Après la fuite de mes parents biologiques, je fus placé dans un orphelinat à proximité de Montréal. Je fus bien vite adopté, par mes parents actuels, deux riches Américains. Ma mère adoptive avait craqué pour mes beaux yeux et que ne pouvant pas avoir d’enfant, elle avait supplié mon père pour m’adopter. Bien entendu, il avait cédé à ce caprice enfantin et j’étais reparti dans les bras d’une nouvelle famille sous le nom de Owen Mike Gann. Après ma rapide adoption, mes nouveaux parents repartirent au pays, à New York. C’est lors d’un voyage qu’ils avaient eu la « chance » de m’avoir adopter. Leur vrai lieu d’habitation se situait à Chicago, dans un immense appartement. Ce que je ne vous ai pas dit, c'est que l'on m'a révélé que j'étais un enfant adopté à l'âge de vingt-quatre ans. Pourquoi me l'avoir caché tout ce temps ? Je n'en ai jamais eu la raison exacte.

Bien vite après m’avoir recueilli, ma mère ne faisait guère attention à moi. Pour elle, j’avais été une sorte de poupon dont on se sert pendant un mois, tout au plus. Depuis le début, j’étais invisible aux yeux de mon père ; mais je deviens bien inexistant aux prunelles de ma mère. J’étais terriblement seul. Il est vrai que jusqu’à mes quatre/cinq ans, je ne m’en rendais pas vraiment compte. Mais en grandissant, la présence de parents protectifs devient indispensable. Et malheureusement, je n’avais pas le privilège d’avoir des parents présents pour moi. Avec son travail d’ambassadeur, mon père n’avait pas une seconde à lui. D’ailleurs, il n’avait aucune envie de s’occuper de moi dans ces piètres moments de temps libres. Il passait la plupart de son temps enfermé dans son bureau ou au téléphone. Quant à ma mère, elle n’était pas beaucoup à la maison non plus. Son poste au sain d’une agence immobilière était haut placé et obligeait une forte dose de travail. Tout ça pour vous dire que la seule présence parentale que j’avais était celle de ma nourrice. Heureusement qu’elle était là d’ailleurs. Elle m’apportait un minimum de joie et de bonheur dans cette immense duplex sans vie. Je passais mes journées avec elle. Que ce soit dans ma chambre à jouer aux légos ou dans notre grande piscine à rigoler. Durant mon enfance, c’était une de mes seules amies. Bien sur, j’allais dans les plus riches écoles que mes géniteurs pouvaient me payer. C’est dans les quartiers de Los Angeles qu’ils m’envoyèrent. Toutes ces années en pensionnat, loin de mes parents, m’avaient terriblement affaibli. J’en souffrais beaucoup au début, mais avec le temps, toutes les plaies se soignent un jour, n’est-ce pas ? A l’école, j’étais quelqu’un de très solitaire, ne parlant avec les autres que pour les rabaisser ou leur faire du mal. Je sais, je suis un être exécrable. J’avais peut être deux ou trois réels amis, mais pas bien plus. J’étais plutôt seul et passais mes journées à travailler. C’est grâce à cette époque de ma vie que je peux me permettre de relâcher la pression de temps en temps. J’ai toujours été très doué au niveau intellectuel. Mes notes excellentes m’ont d’ailleurs permis d’arriver ou je suis à présent.



« CHAPITRE II »



Mes années collège et lycée se passèrent plutôt bien. Niveau scolaire bien sur. Car au niveau des amitiés que j’avais pu créer, elles étaient rarissimes. La caractère que je m’étais forgé faisait de moi une personne froide et peu accorte. Je pouvais être détestable et méchant sans remords par la suite. Je me fichais pas mal de ce que les autres pensaient de moi. J’étais riche, beau et le plus grand manipulateur qui soit. Pourquoi se soucier de ce que pensent les autres ? Ils devaient être certainement jaloux de moi, comme d’habitude.

Après avoir fêté mon dix-septième anniversaire, je pus enfin repartir chez moi, à New York. Même si je ne me l’avouais pas, j’étais content de rentrer chez moi, en partie pour voir mes parents. Dans un petit coin de mon esprit, je m’étais dit qu’ils avaient peut-être pensé à moi. Mais quand je rentrai de l’aéroport pour atterrir dans le grand hall de l'appartement, il n’y avait personne. La demeure n’avait pas changé d’un poil. Toujours aussi claire et propre, mais surtout, toujours aussi vide. J’étais parti il y a plus de cinq ans, et je me sentais toujours aussi seul et délaissé.

« Owen ! » s’écria ma mère sur un ton faussement enjoué. Elle avait toujours ce même visage, où trônait un sourire hypocrite. Ses cheveux blonds colorés étaient attachés en un chignon parfait et son tailleur noir l’amaigrissait encore plus. Elle devait sans doute se rendre au travail. Je lui lançai un regard pétillant de joie, pour lui montrer qu’elle m’avait manqué. Un regard sincère. Mais je crois qu’elle ne devait pas connaître ce mot. Je n’eus même pas le temps d’ouvrir la bouche qu’elle me coupait déjà, pour changer. « Tu me raconteras tout plus tard hein ? Je file au travail ! » Son sourire plus faux que jamais était accroché à ses lèvres et d’un petit mouvement forcé, elle me déposa un baiser sur la joue. Je la vis sauter dans une limousine et une fois hors de ma vue, j’essuyai cette joue qu’elle m’avait sali. Je la détestais. Tout comme mon père. Tout ce qu’ils avaient su me donner, c’était leur foutu argent. Je ne vais pas non plus me plaindre, mais entre l’argent et l’affection, quel choix feriez vous ?



« CHAPITRE III »




A l’âge de mes vingt et un ans, je pouvais enfin partir de chez moi. Je rêvais depuis un petit bout de temps de m'installer sur Chicago. Je m'étais inscris dans une université où je pourrais perfectionner tout ce qui touche ma filière. Je m'étais lancé dans le journalisme, j'adorais cela. Le soir même, j’avais déjà fait mes valises alors que je ne partais que dans plusieurs semaines. Je n’en avais pas touché un mot à mes parents, de toute façon, ils ne m’avaient rien demandé. Je voulais garder cette joie pour moi et moi seul.

Puis le grand jour arriva, enfin. Je l’avais tellement attendu. Je venais de m’offrir une magnifique voiture pour ma réussite. Mes bagages étaient déjà rangés depuis plusieurs jours et il ne me manquait plus qu’à dire au revoir à notre grande battisse. Je n’allais peut être jamais revoir mes parents. C’est avec un petit pincement que je démarrai sans un adieu auprès de mes tuteurs. La route fut plutôt longue de New York à Chicago, mais j'avais toute la journée. Plus de six heures plus tard et j’étais arrivé. Un sourire béat demeurait sur mon visage, incapable de le retirer. La ville de Chicago m'avait toujours attirée, je ne sais pas pourquoi. Tout était magnifique. Le firmament d’un bleu pur surplombait l’immense université où j'allais maintenant étudier. La tonne de nouveaux étudiants s’amassait tels des fourmis rentrant dans leur fourmilière. Mes iris brillaient d’excitation et de bonheur. J’étais enfin arrivé ici et je n’étais pas prêt de repartir.



« CHAPITRE IV »



Mes deux premières année en tant qu’étudiant furent les plus belles de toute ma vie. La filière où j’avais été accepté regorgeait de beaucoup d’étudiants, semblables à mon caractère. Je trouvais enfin des personnes avec qui parler, déconner et faire la fête. Mais je ne me laissais pas submerger par le monde de la nuit. Mes notes aux examens de fin d’années étaient toujours parfaites –sans le moindre effort. Je crois vraiment que le journalisme est fait pour moi. Ça fait trois ans que je suis ici. J’aurais pu vous dire que ma troisième année se passerait comme les autres. Mais bien entendu, il a fallu qu’on chavire tous mes plans. Pourquoi une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule ? Tout d’abord arriva le jour où j’appris que je n’étais pas un vrai Gann. En soit, ce n’était pas très grave. Mais me l’annoncer après ma vingtième quatrième année, et en plus après avoir subi un grave accident, c’est très sympathique je trouve. Ce foutu accident de voiture avait bien failli me coûter la vie. Et ayant un groupe sanguin très rare, mes parents adoptifs ne purent évidemment pas me fournir de sang adéquat. Je fus plongé dans un coma profond pendant plusieurs jours, jusqu’à qu’une âme plus que généreuse me vienne en aide. Cette âme généreuse n’était autre que mon frère jumeau. Un être dont je ne connaissais absolument pas l'existence et qui m'a presque brisé mon train de vie normal. Bon, ok, il m'a sauvé la vie. Je lui dois quelque chose maintenant...

Kitty. Une autre mauvaise nouvelle. Ou une bonne ? Honnêtement, je ne serai vous le dire. Cette fille m’a rendu dingue dès la première fois où j’ai croisé ses iris noisette. Depuis la seconde où mes yeux se sont posés sur son visage, j’ai eu l’impression de ne voir qu’elle. C’est comme si elle empoisonnait mon être, tout en m’afaiblissant à petits feux. J’ai même l’impression qu’elle s’amuse à me résister, je ne sais plus quoi penser d’elle. Moi qui m’était promis de ne jamais briser mon cœur de pierre, et bien c’est raté. Totalement foutu. C’est peut être ça la bonne nouvelle, m’avoir fait tomber fou amoureux d’une fille. On dit toujours que l’amour est le meilleur sentiment humain, mais pour moi, c’est plutôt le pire. Ma vie ne se résume plus qu’à boire et fumer encore et encore, jusqu’à me tuer d’une mort lente, telle une cigarette que l’on consumme..
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Owen Mike Gann ϟ « Ignorant d'où je viens, incertain où je vais. »   Sam 14 Jan 2012 - 9:53

Bienvenue sur le forum et merci de ton inscription Heart

Si tu as le moindre souci n'hésite pas à faire appel au staff, nous sommes là pour toi Very Happy
Et merci de nous avoir prévenu pour ta présence, nous en tiendrons compte Kiss
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 2248
✗ Orgasmes obtenus : 90


ADMIN DEJANTEE
☠ La mort est douce et paisible.

MessageSujet: Re: Owen Mike Gann ϟ « Ignorant d'où je viens, incertain où je vais. »   Sam 14 Jan 2012 - 10:40

Bienvenue à toi sur CTTE Disco danse Merci pour ton inscription, et comme l'a dit Isobel, le staff est à ta disposition, en cas de question, de problème divers, etc...
Ta est-elle terminée ? S\'il to plait




When she was just a girl, she expected the world, But it flew away from her reach, so she ran away in her sleep. And dreamed of para-para-paradise, para-para-paradise, para-para-paradise, every time she closed her eyes. When she was just a girl, she expected the world, but it flew away from her reach, and the bullets catch in her teeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 3892
✗ Orgasmes obtenus : 168


Une nuit, j'ai rêvé que j'étais Dieu.
Au matin, je réalisais mes rêves

MessageSujet: Re: Owen Mike Gann ϟ « Ignorant d'où je viens, incertain où je vais. »   Sam 14 Jan 2012 - 10:44

Bienvenue sur le forum et merci pour ton inscription Nice

Summer K. Jones a écrit:
Ta est-elle terminée ? S\'il to plait
fiche* xD


You got curves like the ocean, gonna take it in slow motion got emotions that'll make it last. You got freckles on your shoulder. I've been dreaming that we could, dreaming that we could be sticking together. I got evidence cause every time I turn a corner, it's up against the wall and as the rest of the world fades out. As the rest of the world fades out.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closertotheedge.purforum.com

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 2248
✗ Orgasmes obtenus : 90


ADMIN DEJANTEE
☠ La mort est douce et paisible.

MessageSujet: Re: Owen Mike Gann ϟ « Ignorant d'où je viens, incertain où je vais. »   Sam 14 Jan 2012 - 10:48

Pfffffff !
Ben... ben... t'es méchant ! Boude




When she was just a girl, she expected the world, But it flew away from her reach, so she ran away in her sleep. And dreamed of para-para-paradise, para-para-paradise, para-para-paradise, every time she closed her eyes. When she was just a girl, she expected the world, but it flew away from her reach, and the bullets catch in her teeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 256
✗ Orgasmes obtenus : 55


.

MessageSujet: Re: Owen Mike Gann ϟ « Ignorant d'où je viens, incertain où je vais. »   Sam 14 Jan 2012 - 11:57

Excellent choix d'avatar, il est tellement peu vue sur les forums S\'il to plait
Drogué et alcoolique ? On va bien s'entendre je le sens Big smile
En tout cas bienvenue parmi nous ! Lèche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Owen Mike Gann ϟ « Ignorant d'où je viens, incertain où je vais. »   Sam 14 Jan 2012 - 16:58

Merci pour votre accueil !! Crazy heart Bravo Câlin Hugs Pom Pom Calinou Bisou Panda

Oui ma fiche est terminée ! Bunny
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 2248
✗ Orgasmes obtenus : 90


ADMIN DEJANTEE
☠ La mort est douce et paisible.

MessageSujet: Re: Owen Mike Gann ϟ « Ignorant d'où je viens, incertain où je vais. »   Sam 14 Jan 2012 - 17:57

Je m'occupe de toi alors =D




When she was just a girl, she expected the world, But it flew away from her reach, so she ran away in her sleep. And dreamed of para-para-paradise, para-para-paradise, para-para-paradise, every time she closed her eyes. When she was just a girl, she expected the world, but it flew away from her reach, and the bullets catch in her teeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 2248
✗ Orgasmes obtenus : 90


ADMIN DEJANTEE
☠ La mort est douce et paisible.

MessageSujet: Re: Owen Mike Gann ϟ « Ignorant d'où je viens, incertain où je vais. »   Sam 14 Jan 2012 - 18:11

Bon et bien tout me paraît parfait ! Même si je trouve dommage qu'on n'en sache pas plus sur l'origine de sa prise de drogues ^^. ça me paraît évident, en fait, mais on ne sait pas trop comment il tombe là dedans :/
Enfin bref, peu importe, je te valide quand même !
Tu peux dès à présent aller rescenser ton avatar - pour pas qu'on te le pique ! - ainsi que poster toutes les demandes relatives au rp. Si tu pouvais voter sur les top-sites et poster dans les pubs sur PRD et bazzart, ce serait parfait ♥️
Amuse-toi bien S\'il to plait

Spoiler:
 
Ce gif m'a fait marrer *sort*




When she was just a girl, she expected the world, But it flew away from her reach, so she ran away in her sleep. And dreamed of para-para-paradise, para-para-paradise, para-para-paradise, every time she closed her eyes. When she was just a girl, she expected the world, but it flew away from her reach, and the bullets catch in her teeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Owen Mike Gann ϟ « Ignorant d'où je viens, incertain où je vais. »   Sam 14 Jan 2012 - 19:47

Merci ! Je voulais essayer de développer pour la drogue, mais j'ai pas vraiment trouvé les mots justes Saut

J'adore ce gifs aussi xD il est tout simplement talentueux pour les mimiques de "suicides"

Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Owen Mike Gann ϟ « Ignorant d'où je viens, incertain où je vais. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

Owen Mike Gann ϟ « Ignorant d'où je viens, incertain où je vais. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» News: Tissot Couturier GMT Michael Owen
» [Lampe] Knockoff Lamp - Josh OWEN
» [Table basse] XOX by Josh OWEN for Casamania
» Tissot remercie le joueur de football Michael Owen
» Ray Mears - Survie de Mike LEGLER
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Closer to the edge :: Fiches refusées-