AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
En raison d'une démotivation générale au sein du staff et des membres absents, le forum est en hiatus.
Revenez dans quelques semaines/mois, avec un changement de staff et un tout nouveau tout beau, forum.
Merci à ceux qui sont restés jusqu'au bout et pour leur soutien. En espérant vous retrouver à la réouverture ...
Heath, Summer & Camilya.
anipassion.com
Partagez | 
 

 Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 67
✗ Orgasmes obtenus : 0


.

MessageSujet: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Sam 3 Déc 2011 - 11:57



Lukas Julian Morrison

It's a Blue Valentine, Oh boy. What a cliche...



Date & Lieu de naissance : Le 30 Octobre 1979 à la Nouvelle-Orléans..
Métier : Propriétaire d'un restaurant
Groupe : Dangereux
Statut familiale : Divorcé. Une fille.
Statut sociale : Modeste


Who I am ?
How I am ?
Vous me demandez de vous décrire ma complexité mentale. Sachez tout d'abord que c'est le foutoir dans mon sein. Mon cerveau, c'est un champ de bataille entre mes pulsions - mon ça - mes interdits - mon sur moi - et ma personnalité - mon moi -. C'est la guerre. Je suis le genre d'homme à vouloir toujours tout assouvir, ce qui m'a valut deux meurtres à mon actif. Je suis un grand macho, pas très respectueux des femmes, ce qui m'a valut un divorce. Pourtant, je pensais respecter Satine, mais apparemment pas suffisamment. Je suis très protecteur envers ma fille, c'est quelque chose qu'on ne pourra jamais m'enlever. D'un naturel franc, je préfère une vérité blessante à un mensonge inutile. Je suis assez dur, assez cynique, j'aime dire ce que je pense, sans forcément prendre des gants, à quoi ça sert ? Impatient et bordélique, je devrais apprendre à m'organiser. Je m'éparpille à droite, à gauche, je devrais apprendre à me cadrer un peu. J'avais ma femme pour ça, je ne l'ai plus. Sinon, d'apparence, je parait froid, même effrayant. Finalement, je ne le suis pas, et une fois qu'on s'approche de moi, qu'on me parle, j'ai toujours des tonnes de choses à partager. Même parfois trop ...
Physiquement, je suis assez simple. De taille moyenne, je ne suis pas très imposant. Si ce n'est une certaine musculature que j'adorais arborer quand j'étais jeune. J'ai les cheveux châtain clair, très clair, parfois même avec les reflets du soleil on me croirait blond. Mes yeux sont assez sombres, et ils véhiculent beaucoup de sincérité. Les gens disent que je parle avec mon regard. J'ai différents tatouages sur le corps. " I'm not a slave to a God who didn't exist ' sur le biceps droit. Une rose fané sur le pectoral gauche. Un S sur le poignet... A l'höpital, je m'amusais à me peindre la tête en blanc grâce à de la poudre, et à me badigeonner de rouge à lèvre. Je cherchais une particularité pour mes actes, comme superman et son uniforme, Hulk et sa couleur. Si un jour je dois tuer à nouveau, ce sera avec ce masque que je me peindrais ...

Nono
Age :21 ans
Avatar : Heath Ledger ♥️
Pays : France
Crédits des créations utilisées : Moi même ( Nono ♦️ Sianna ) Tumblr - Barda.
Comment as-tu connu le forum ? Face de bouc !
Qu'en penses-tu ? Suggestions ? It's the darkness itself ♥️
Code du règlement : Heath valide Very Happy
Mot de la fin : Oh, sometimes, I got a good feeling ... ♥️



This is my past



INTRODUCE A LITTLE ANARCHY.


The Birth. I was born a spring day, but trees were dead, they haven't found the strenght to wake up & live one more time.


Je ne sais pas s'il faisait beau ou s'il pleuvait le jour de ma naissance. Faisait-il froid ? Faisait-il chaud ? Je ne sais pas. La seule chose que je sais est que j'ai tué ma mère et que ce fut le début d'une longue douleur. Painfull. Douloureux. Ma vie a commencé par un drame, et c'est ainsi qu'elle finira, sans aucune surprise. Cette partie de poker qui commence le premier jour de notre vie n'a pas été très équitable pour moi. Je partais d'entrée avec un désavantage, un manque à gagner, une impossibilité à relancer. Vivre en ayant enlevé l'âme d'un être humain ne vous permet pas d'en avoir deux. Au contraire, vous perdez également la votre à cet instant. Les médecins ont dit de moi des choses étranges. Ils disaient que j'étais triste en continue. Mais ils ne connaissaient pas le monde que je m'étais crée , ils ne le voyaient pas. Ils ne savaient pas que pour échapper à la douleur infligée par mon géniteur, je pensais. Sans cesse, sans même y réfléchir, j'imaginais un monde où j'étais l'enfant roi, l'enfant qui avait la plus belle et idyllique des vies. L'enfant qui n'avait peur de rien, car la peur lui était inconnue. L'enfant qui avait toujours sa mère.

Je ne sais pas à quel moment de mon enfance j'ai compris que les médecins ne m'aimaient pas. Était-ce quand mon père me hurler que j'étais un monstre ? Où alors, quand il me disait que je l'avais tué ? Ou bien lorsque je marchais seul dans la rue, et que les enfants des voisins me montrait du doigt ? Le problème, c'est que je ne sais pas non plus à quel moment j'ai comprit qu'ils avaient raison... Quand j'ai tué mon chat ? Quand j'ai vu trop de lames remplacer les ailes des anges dans mes rêves ? Quand j'ai commencé à me parler à moi-même, me renfermant dans un mutisme envers les autres et dans une vive et riche conversation envers moi-même , et ceux qui étaient dans ma tête ? Je ne sais pas. Peut-être que j'ai finalement compris que j'étais un garçon hors du commun, habité par une démence psychotique aïgue à un seul véritable moment. Quand j'ai aimé baigné dans le sang de mon père...



When I grew up, I figured it out the reason of my madness. It wasn't a psychiatric desease. No, it was just a lack of love. Anything inside myself was deeply burning me ...


On m'a soigné durant des années, on s'est occupé de moi, on m'a plaint, on m'a prit pour celui que je n'étais pas, c'est à dire « un pauvre petit garçon qui se faisait battre depuis son plus jeune âge et qui a utilisé la loi la plus salutaire : la légitime défense. » J'avais douze ans, et tout ces cons autour de moi ne comprenait strictement rien. J'avais sauvagement tué mon père, comme si j'avais été un chercheur face à son expérimentation. J'avais pris un malin plaisir à le tuer, le décimé, le déchiqueté, l'anéantir. Hurt him. Et surtout, l'envoyer retrouver celle qu'il aimait tant. Ils ont cru que j'étais fragile. Ils ont espéré qu'une dizaine de médicaments par semaine m'aideraient. Ils se sont entièrement voilé la face, pour mon plus grand bonheur. Cinq ans après, j'étais libre, et toujours aussi désaxé. Toujours aussi schizophrène. Toujours aussi ... fou. J'ai quitté rapidement cette campagne pour la ville. la Nouvelle-Orléans est devenu mon nouveau territoire. Ce n'était pas à moi de m'y habituer, mais bien à lui. Faite place à celui qui na peur de rien. Ou plutôt, faites place à celui qui voudrait tout essayer. Au diable la morale, les tabous, les normes. Au diable tout ça. Un inceste est mal que dans notre inconscient. En analysant la chose, je ne vois pas en quoi c'est « Horrifiant. » Je lisais ce journal, j'étais installé sur un banc de métro, lisant cette histoire incestieuse, riant aux éclats de temps à autres. Finalement, je n'avais rien : aucune éducation suffisante. Aucun revenu. Aucune famille. Je n'avais que ma très grande imagination, et néanmoins, c'était la plus grande des Bibles. C'était la chose la plus précieuse au monde, aucun autre être humain ne pouvait seulement espérer comprendre ce qui se passer en moi.

L'intelligence, ce fut après que je compris à quel niveau elle me constituait. J'adorais consulter des psychiatres, donnant de faux nom. Je ne sais même pas si Lukas est mon vrai prénom, du moins, c'est celui que je me donne. Qu'ils me donnent.Et par « ILS » j'entends les gens dans ma tête. Je prenais un plaisir incommensurable à retourner le bide des psychiatres, en voyant bien à quel point ils étaient émerveillés par ma complexité mentale. C'est le mot lyrique pour parler de psychopathologie, psychose, schizophrénie aiguë. J'étais constamment victimes d'épisodes schizophréniques ou de décompensation psychotiques. Car oui, j'étais aussi maniaco-depressif, à tendance paranoïaque. Je n'sais pas si ça vous parle, mais je vous laisse imaginer- si tant est que vous le puissiez - le bordel dans ma tête.. Et à côtés de tous ces problèmes, mon intelligence avancée prônait. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est eux, c'est les tests. Je sais qu'ils avaient peur. Oui, par la suite ils ont pris peur, car ils ont du se poser la question essentielle : Qu'est-ce qu'un malade mental doué d'une intelligence hors du commun est capable de faire... Ah ça... Ils étaient loin de s'imaginer la tête de l'épingle.



I found God on the corner of First & Amistad.



J'avais 20 ans. J'errais comme un mec sans but dans la vie alors que j'en avais oui... J'avais trouvé mon appartement, je rencontrais des gens de mon âge, tout se passait à merveille finalement. Personne ne connaissait mon passé, personne+ C'est ainsi que tout devait se passer. J'ai intégré la faculté pour participer à quelques cours de psychologie, de droit, de science sociale, uniquement par plaisir. Je ne comptais pas vraiment devenir sociologue, psychologue ou avocat. Non. A vrai dire, je ne savais pas vraiment ce que je voulais être. J'essayais tant bien que mal de me construire. Et puis, je l'ai vu, elle. Une jeune femme qui participait toujours au cours de Politique Internationale, une femme avec des ambitions et tout ce qui s'en suit. Je ne pensais pas avoir à lui parler un jour, c'était pour moi un fantasme plus qu'autre chose. Mais, c'est elle qui m'a sauvé. Une première fois. Ce jour-là où, au lieu de vouloir céder à mes pulsions meurtrières en sortant de ce bar, j'ai préféré me taillader le bras et agoniser sur ce trottoir. Elle a été la seule à venir vers moi, à me rassurer, à rester avec moi jusqu'à ce que le 911 débarque et m'amène à l'hôpital le plus proche. Je pense que c'est grâce à elle si je suis en vie. Le souci, c'est qu'au lieu de me demander pourquoi j'avais voulu passer à l'acte en tuant ces deux jeunes femmes suffisantes, j'ai préféré ne voir qu'une chose : Elle.



« Do you find me attractive ? Would you please marry me ? Don't you know that it's not a question. & I'm beyond confortable. »



Cette fille, répondant au nom de Satine. C'est la plus belle femme qui m'a été amené à rencontré, à observer, à détailler. Nous avions développé une relation étrange, mêlée d'amitié, de relation d'une mère envers son fils, d'un homme envers sa femme. Un mélange incroyable, nous nous complétions indubitablement. Elle est devenu ma raison de vivre, celle qui savait tout de moi. Elle savait en effet mon Passé, j'avais eu le courage de tout lui dire, de révéler mes plus sombres secrets au grand jour. Et elle n'a pas fuit, jamais. Elle est toujours resté.

5 ans plus tard, nous avions donc 25 ans. Je l'ai demandé en mariage, elle a dit oui. Je gérais un restaurant, elle était avocate. C'était la belle et la bête version 2011. Mon restaurant était un endroit intermédiaire où se côtoyait grand nombre de personne, différentes et similaires à la fois. Je ne sais pas comment, j'avais réussi à calmer mes pulsions, elle était celle qui avait été mon unique médicament, et elle le restera.



Closer to the Edge. I'm gonna jump. Closer to the Death. I'm gonna Sleep. Why so serious ? I just wanna kill you.



Le problème, c'est qu'elle m'a quitté. Une fois ma fille venu au monde - car oui, nous avions eu une petite fille, c'était plus un accident qu'autre chose, mais dans la vie, il faut savoir assumer ses actes - Satine a commencé à changer. Elle devenait distante, mystérieuse, ce qui me rendait fou, elle n'a jamais été ainsi. Un soir, elle est rentré du bureau et m'a annoncé vouloir me quitter, qu'elle en avait rencontré un autre et que c'était terminé. Que je ne la considérait pas comme une personne à part entière, mais plutôt comme sa chose, et que je devrais apprendre à respecter les autres. Elle m'a cloué sur place, et je dois avouer que je n'ai rien vu venir. Elle est repartie, du moins je l'ai laissé partir. Et j'ai trouvé le fameux mec qui m'avait volé ma femme...

Il s'appelait Jude, il était beau. Et il est devenu laid. J'ai tout fait pour qu'il souffre, et quel plaisir j'en ai prit ... Je l'ai sequestré des heures, appelant Satine par la même occasion. J'ai finis par le tuer sans même le vouloir, alors que j'avais des plans précis, je devais le tuer d'une telle manière, et finalement, il n'a pas su résisté à la douleur. Pauvre tâche.

Les gyrophares & les sirènes. Voilà ce que j'ai entendu. Je fus rapidement transféré dans l'hôpital psychiatrique le plus important de la région. Tout ça pour moi ? Oh mais quel bonheur. J'ai dit au revoir à ma femme et à ma fille le jour du procès. Je ne pense pas que je comprenais réellement ce qui m'arrivait, je me croyait dans un jeu, alors que c'était en fait la triste Réalité. J'ai été condamné à purger ma peine à l'Hôpital Psychiatrique de Chicago, le plus réputé et celui qui s'occupait des malades mentaux dans mon genre...



A new house [.................] Not Anymore.



Je me rappelle avoir envoyé des lettres tous les jours de la première année de mon incarcération à ma femme. Ex femme ? Non, ma femme. Je lui disait que tout ça n'était que sa pure faute, et qu'elle n'avait pas eu le droit de me tromper. Elle était donc la seule fautive. Et le pire, c'est qu'elle me disait m'aimer, et qu'elle me l'a encore dit le jour du procès - ce qui a d'ailleurs étonné tout le monde, mais ma femme avait elle aussi quelques problèmes psycho je pense, ou alors j'avais dépeint sur elle. - et j'avais appris qu'elle avait déménagé ici. Elle venait m'amener ma fille, qui ne se doutait pas de qui était son père, quel monstre j'étais. Elle le saura bien un jour..

Je ne pense pas connaitre les raisons de mes actes. Un trop grand amour pour une femme ? Un pétage de plomb ? J'avais tout simplement dit oui à mes pulsions, à mon " ça " qui n'avait alors plus été cadré par mon " sur moi ". les règles et les normes s'étaient envolées pour laisser place à mes désirs les plus fous, même ceux de tuer et de faire souffrir. Mon séjour de sept années dans cet hôpital m'a changé. En effet, il m'a rendu encore plus fou...




Embrace my soul. And the sun will set for you...



Sept ans d'incarcération dans cette prison de blanc. Dur, et en même temps facile. En sortant, j'étais encore plus dérangé qu'avant. Ma fille avait grandis, ma femme aussi. Bon, elle avait refait sa vie, mais je sais bien qu'un jour elle reviendra vers moi. Il y a des liens qui ne nous trompent pas. Le passé nous rattrape indubitablement. Je tente de me reconstruire, j'ai choisis de rester ici à Chicago, ça pourra être intéressant. Quelques mois plus tard, j'ai trouvé un local pour installer mon restaurant, j'ai emménagé dans mon chez moi, il y a du positif. Merci les médicaments. Seulement, combien de temps encore je vais tenir ? Embrassant celui que je ne suis pas. Car oui, je suis un tueur. Et je veux te tuer. Why so serious ? ...



Dernière édition par Lukas J. Morrison le Jeu 22 Déc 2011 - 15:03, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 2248
✗ Orgasmes obtenus : 90


ADMIN DEJANTEE
☠ La mort est douce et paisible.

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Sam 3 Déc 2011 - 12:27

Bienvenue sur le forum et merci de ton inscription Crazy
Bonne chance pour ta fiche et si tu as la moindre question, le staff est là pour y répondre Disco danse

Très, très bon choix d'avatar S\'il to plait




When she was just a girl, she expected the world, But it flew away from her reach, so she ran away in her sleep. And dreamed of para-para-paradise, para-para-paradise, para-para-paradise, every time she closed her eyes. When she was just a girl, she expected the world, but it flew away from her reach, and the bullets catch in her teeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Sam 3 Déc 2011 - 12:49

Bienvenue sur le forum Very Happy Si tu as la moindre question n'hésite surtout pas comme l'a Summer nous somme là pour toi (a)

Bonne chance pour ta fichounette *-*
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 67
✗ Orgasmes obtenus : 0


.

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Sam 3 Déc 2011 - 12:50

Merci, c'est grâce à une de vos membres que je suis là, j'avais " poser une annonce " de forum pouvant accueillir mon Heath, en sachant que ce personnage pourras choquer ou troubler... Et on m'a dirigé ici. ♥️ J'aime. Je pense même à un DC en la personne de Ryan Gosling, pour plus tard, étant donné que j'hésitais, et qu'avec une copine on veut jouer un couple atypique dans un bon forum. Bon, ça c'est pour plus tard, d'abord Heath ♥️

Merci pour ton accueil, surtout que ce rôle me touche personnellement ( j'ai du mal à me dire qu'il est mort, encore maintenant :// )

Merci Iso :) ♥️

Heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Sam 3 Déc 2011 - 12:52

Mais de rien (a) Iso / Soà c'est la même et c'est grâce à moi si tu es à ce jour présente sur ce forum *-*
Vraiment contente que tu ais choisis CTTE (: Si tu as la moindre question sincèrement n'hésite pas, il est vrai que Heath est pas beaucoup prit, et que... Malheureusement il n'est plus des notre :/ Il me tarde vraiment de lire ta fiche (: Et pour le DC on en parlera dans un moment Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 67
✗ Orgasmes obtenus : 0


.

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Sam 3 Déc 2011 - 13:05

Oh yeah ♥️ Merci ! T'as bien géré pour ta pub Wink

Et sinon, pour ma fiche, je vais la faire petit à petit, parce que je veux la décrire pas mal sa vie, et je sais d'avance que ça me prendra un peu de temps :)

♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 256
✗ Orgasmes obtenus : 55


.

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Sam 3 Déc 2011 - 13:08

Bienvenue parmi nous ! Lèche
Excellent choix d'avatar je tiens à dire S\'il to plait
Hâte de voir ce personnage qui reste de "choquer" Heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 67
✗ Orgasmes obtenus : 0


.

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Sam 3 Déc 2011 - 13:17

Merciiiiii ♥ Il me tarde aussi de le poser sur papier, car le personnage est écris dans ma tête, je sais d'avance comment l'aiguiller :) Merci pour votre chaleureux accueil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 2248
✗ Orgasmes obtenus : 90


ADMIN DEJANTEE
☠ La mort est douce et paisible.

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Sam 3 Déc 2011 - 13:21

Nya j'ai hâte de lire ta fiche avec ce personnage Heart Et ne t'inquiète pas, tu peux prendre ton temps tant que tu nous tiens informé, histoire que l'on sache que tu n'as pas déserté Saut




When she was just a girl, she expected the world, But it flew away from her reach, so she ran away in her sleep. And dreamed of para-para-paradise, para-para-paradise, para-para-paradise, every time she closed her eyes. When she was just a girl, she expected the world, but it flew away from her reach, and the bullets catch in her teeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 67
✗ Orgasmes obtenus : 0


.

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Sam 3 Déc 2011 - 13:42

Hihi, ce qui est normal ! J'avoue en avoir marre des membres qui s'inscrivent et fiche le camp. J'ai pas de patience, je supprime mdr !

Pas de souci tu auras largement de mes nouvelles ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 166
✗ Orgasmes obtenus : 37


.

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Sam 3 Déc 2011 - 13:46

Bienvenue sur le forum Charriot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 67
✗ Orgasmes obtenus : 0


.

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Sam 3 Déc 2011 - 14:48

Merciiiiiii ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Sam 3 Déc 2011 - 15:17

Bienvenue sur le forum ! ♥️

Je plussoie le choix de l'avatar. S\'il to plait
& je t'aime déjà parce que tu t'appelles Lukas avec un K (m'en faut peu pour que j'aime quelqu'un *out*). Heart

Bonne continuation pour ta fiche que j'ai hâte de lire aussi. *-*
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Sam 3 Déc 2011 - 23:30

Hey, bienvenue parmi nous \o
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 67
✗ Orgasmes obtenus : 0


.

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Sam 3 Déc 2011 - 23:44

Camilya, merci ma belle, le K change tout hein ? Heart J'adore ton choix de chanson - Jared ♥️ The Kill en plus !!! Je t'aime déjà ... ♥️ Marry me , Bury meee ! :)

Merci Owen, tu es mon personnage préféré de True Blood !

♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Dim 4 Déc 2011 - 9:29

On est pratiquement tous fan de 30STM ici (a) *sors l'air de rien*
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 2248
✗ Orgasmes obtenus : 90


ADMIN DEJANTEE
☠ La mort est douce et paisible.

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Dim 4 Déc 2011 - 9:32

A. Isobel HurthFeets a écrit:
On est pratiquement tous fan de 30STM ici (a) *sors l'air de rien*

J'crois qu'il faut l'être au moins un minimum pour s'inscrire ici Rolling Eyes




When she was just a girl, she expected the world, But it flew away from her reach, so she ran away in her sleep. And dreamed of para-para-paradise, para-para-paradise, para-para-paradise, every time she closed her eyes. When she was just a girl, she expected the world, but it flew away from her reach, and the bullets catch in her teeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Dim 4 Déc 2011 - 14:07

Lukas J. Morrison a écrit:
Camilya, merci ma belle, le K change tout hein ? Heart J'adore ton choix de chanson - Jared ♥️ The Kill en plus !!! Je t'aime déjà ... ♥️ Marry me , Bury meee ! :)

Lukas, c'est tellement plus beau que Lucas. *-* Et Luka sans S c'est même mieux ! *ok j'me tais c'est russe, donc j'aime *out**

Bon, c'est définitif, je t'aime totalement ! Heart S\'il to plait
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 67
✗ Orgasmes obtenus : 0


.

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Dim 4 Déc 2011 - 14:46

Mdr ! Je suis fan mais pas à un point de folie, j'apprécie surtout cette chanson :) Puis, c'est surtout Jared moi qui me rend folle ! Ahaaa :)

Bon, allez, vais commencer à poser tout sur le clavier ! ♥️

Bon dimanche ! Heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 3892
✗ Orgasmes obtenus : 168


Une nuit, j'ai rêvé que j'étais Dieu.
Au matin, je réalisais mes rêves

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Dim 4 Déc 2011 - 15:40

Welcoooome sur le forum et merci pour ton inscription Heart
Excellent choix d'avatar en effet *o*

Et bonne chance pour ta fiche, que j'ai hâte de lire ♥️
*s'enfuit avant de se faire attraper par ce fan de Jared* (a)


You got curves like the ocean, gonna take it in slow motion got emotions that'll make it last. You got freckles on your shoulder. I've been dreaming that we could, dreaming that we could be sticking together. I got evidence cause every time I turn a corner, it's up against the wall and as the rest of the world fades out. As the rest of the world fades out.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closertotheedge.purforum.com

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Dim 4 Déc 2011 - 16:50

Bienvenue sur le forum, j'ai vraiment hâte de lire ta fiche. Pour la célébrité prise, pour les gifs sélectionnés. Nice
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 357
✗ Orgasmes obtenus : 31


.

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Dim 4 Déc 2011 - 20:15

Bienvenue ! Bonne chance pour ta fichounette, et ravie que tu aies trouvé forum à ton pied Hero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Lun 5 Déc 2011 - 13:26

Bienvenue sur le forum *-* Et bonne chance pour ta fiche (:
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 67
✗ Orgasmes obtenus : 0


.

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Mar 6 Déc 2011 - 17:18

Oh S\'il to plait Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii à vous toutes - tous ? baise D -

Je suis touchée par l'accueil Houra

Je demande cependant un délai aux admin, pour ce weekend, sa vous conviens ? Je suis ultra naze en ce moment quand je rentre des cours ! Je travaille la nuit, donc debout 3h30 tout les matins, plus les 8h de cours avec un diagnostic territorial à faire , oral mardi prochain pour mon diplome, je suis DEAD autant vous dire...

Merci d'avance Lèche

Vous aime déjà In love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 3892
✗ Orgasmes obtenus : 168


Une nuit, j'ai rêvé que j'étais Dieu.
Au matin, je réalisais mes rêves

MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   Mar 6 Déc 2011 - 17:21

T'inquiète pas on peut comprendre donc le délai est accepté sans problème Heart
Courage à toi !!


You got curves like the ocean, gonna take it in slow motion got emotions that'll make it last. You got freckles on your shoulder. I've been dreaming that we could, dreaming that we could be sticking together. I got evidence cause every time I turn a corner, it's up against the wall and as the rest of the world fades out. As the rest of the world fades out.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closertotheedge.purforum.com

I introduce to you :
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les morts vivent à travers les vivants. │ La passion de la Violence. [FINIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 1958 9 morts a cause de bombard alain
» Tirs d'obus nord-coréens : 2 morts et trois blessés graves
» Travers de porc à la Texane
» 2 cantaliens morts à Haiti
» Ecrasement d'un avion Q 400 de Bombardier : 50 morts
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Closer to the edge :: Fiches refusées-