AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
En raison d'une démotivation générale au sein du staff et des membres absents, le forum est en hiatus.
Revenez dans quelques semaines/mois, avec un changement de staff et un tout nouveau tout beau, forum.
Merci à ceux qui sont restés jusqu'au bout et pour leur soutien. En espérant vous retrouver à la réouverture ...
Heath, Summer & Camilya.

Partagez | 
 

 ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 15:55



Skye Arizona Willems-Sparks

Citation de votre choix à mettre ici



Date & Lieu de naissance : Le 16 avril 1988 en Bulgarie.
Métier : Strip-teaseuse au club " la pomme rouge".
Groupe : Les personnes dépendantes.
Statut familiale : Bien que TRÈS entourée, célibataire.
Statut sociale : Ni trop riche, ni trop pauvre. Juste assez pour vivre et se faire plaisir quand elle le désire.


Who I am ?
How I am ?
Arizona c'est ce genre de filles qu'il est difficile de décrire et comprendre. On a souvent du mal à savoir comment elle va réagir, ce qu'elle désire, ce qu'elle pense aussi, oui Arizona est loin d'être prévisible. Pas étonnant quand on sait qu'elle ne sait jamais ce qu'elle veut. Comment un étranger pourrait l'anticiper ? D'autant qu'elle joue beaucoup. Surtout de ses charmes. Elle adore manipuler les gens et séduire les hommes. Allumeuse et provocatrice, rares sont ceux qui lui ont résisté. Elle sait toujours ce qu'attend chaque homme d'elle et le plus souvent si elle est déterminée, elle réussit à avoir ce qu'elle veut. Immorale, nympho et manipulatrice à souhait, elle fait tourner la tête de bien des personnes, surtout des hommes... Ayant un passé assez difficile elle n'est pas spécialement optimiste mais elle vit sa vie à fond, est fonceuse et plutôt heureuse de vivre. Bon bien entendu, elle a beaucoup de coups de blues. Elle a l'impression de ne rien avoir pour elle. Mais elle lutte et se bat comme elle le peut pour avancer et ce malgré le fait qu'elle a comme un besoin inconscient de se dégrader et de se détruire. Assez contradictoire je vous l'accorde. Mais les femmes sont réputées pour l'être... Sarcastique et franche, elle ne sait pas ce que c'est que de tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler. Elle joue aussi beaucoup à la fille sûre d'elle et aime être adorée, adulée même et enviée. Même si ce n'est pas pour ce qu'elle est réellement. Bavarde, elle parle beaucoup mais ne dit jamais les choses essentielles. Les choses qu'il faut dire. Au delà de tout ça, c'est une fille intelligente, avec un grand coeur. Un coeur qu'elle essaie au mieux de protéger. Le seul moyen qu'elle ait trouvé étant de nier et lutter contre toutes formes de sentiments amoureux ou amicaux. Seulement personne n'est dupe, surtout pas elle et elle se rend bien compte que sur ce point elle est aussi faible que quiconque...
Arizona a beaucoup de présence. Elle est belle, elle le sait et elle en joue. Cela agace souvent mais l'assurance qu'elle semble avoir lui donne encore plus de charme. Pourtant elle n'a pas besoin de cela. Son teint mate, sa fine taille, son petit nez pointu mais pas trop, ses cheveux brillants et bruns, ses lèvres magnifiquement dessinées et ses yeux marrons font craquer, même au naturel. Elle a ce petit truc qui fait que maquillée ou non, bien habillée ou non, elle a toujours du charme. De plus elle a ce qu'il faut, là où il faut sans pour autant en avoir trop. Oui sa morphologie est parfaite dans le sens où elle est unifiée. Aucune fausse note. Et c'est sans doute pour cela qu'elle prend un soin aussi particulier à s'habiller de façon à ce que ça n'entâche en rien à son charisme et sa beauté. Seulement, parfois à trop en faire, il lui ai déjà arrivé de tomber dans la vulgaire. Volontaire pour choquer ou non, quel que soit la réponse on sait pourtant que Arizona peut faire preuve de naturel car oui parfois elle porte des choses simples qui ne la rend pas moins belle. Bien au contraire... Cependant il faut bien avouer qu'avec ses jambes de mannequins, une robe est le tour est joué elle se fait le gars qu'elle veut !

BLACKHEART™
Age : 19 ans
Avatar : Nina Dobrev
Pays : France
Crédits des créations utilisées : tumblr
Comment as-tu connu le forum ? Isobel + Top-sites
Qu'en penses-tu ? Suggestions ? J'aime beaucoup le design. ♥
Code du règlement : Isobel valide
Mot de la fin : Hallelujah !





Dernière édition par S. Arizona Willems-Sparks le Dim 2 Oct 2011 - 1:52, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 15:55

This is my past



I lost myself is it better not said ... ☠

« J'ai pas envie d'en parler ! » « Pourquoi ? T'as des choses à cacher ? « On se connait même pas, qu'est-ce que j'irais te raconter ma vie ? Ok t'es psy et t'as l'habitude qu'on se confie à toi. Mais j'suis pas une de tes patientes. On baise c'est tout, ok ? » Un silence se faisait entendre dans la chambre d'hôtel. Aleksey, voilà quel était son nom. Il était beau, riche et avait un p'tit cul bien ferme que j'adorais malaxer pendant qu'il me faisait prendre mon pied. Je n'attendais rien de lui. Car petit un, je ne voulais pas attendre quoique ce soit de sa part, les mecs étaient bons pour moi uniquement pour baiser et briser les cœurs. Et petit deux, il était marié. Oui, effectivement à cet instant j'avais le mauvais rôle. Celui de la garce qui se tape un homme marié. Seulement je n'avais aucun remord. Pourquoi ? Tout simplement parce que je savais que de toute manière si ce n'était pas moi, ce serait une autre. D'autant qu'à part me faire payer un verre et lui faire les yeux doux, je n'avais rien fait pour qu'on se retrouve ici.

Seulement, le silence était tout à coup devenant, lourd, pesant. Je le regardais perplexe. Qu'étais-je censé faire ? Partir. Oui il fallait que je parte. Et vite. Je rassemblais donc mes affaires et au moment de déposer un dernier baiser au coin de ses lèvres nos regards se croisèrent. Et merde, j'avais pas besoin de ça. Non je ne voulais. Cependant, oui lorsque son regard avait plongé dans le mien, un doute s'était installé en moi. Et si... Et si je me confiais ? Pour une fois ? Après tout pourquoi pas ? Je sentais ces derniers temps que d'un instant à l'autre je pourrais craquer. J'avais beaucoup subit et même si on me prenait juste pour une joyeuse strip-teaseuse écervelée, j'étais loin de l'être. Comme quoi les apparences sont souvent très trompeuses... Toujours plongée dans son regard, j'essayais d'y lire une promesse. La promesse qu'il tairait ce que je pourrais lui dire. Puis d'un coup, je m'étais rendu compte que je ne le reverrais sans doute jamais. Et même si un jour cela arrivait, j'étais certaine qu'il ne dirait rien car je me doutais qu'il ne voulait absolument pas que sa femme sache pour cette putain de baise que nous venions de partager.

Je m'étais alors emparée de mon sac, y avait sortie mon paquet de clopes et après en avoir allumé une, je m'amusais à tirer sur cette dernière sensuellement. J'aimais jouer avec mes proies. Et même si je l'avais déjà eu celle-ci, avant de prendre le risque que j'avais décidais de prendre, je voulais encore un peu me jouer de lui. Un sourire. Une dernière taffe et je m'étais assise face à lui alors que j'étais toujours nue. Après quelques secondes de silence, tandis qu'Aleksey me mangeait des yeux et que j'étais toujours aussi hésitante j'avais juste soufflé « Bon ok. Monsieur aime les confidences sous l'oreiller. Allons-y. Que voulez-vous savoir docteur ? » Oui je m'amusais encore avec lui. Mais je ne pouvais faire autrement. J'étais comme ça. J'aimais de trop jouer de mes charmes, séduire et manipuler pour m'arrêter. Même lorsque j'allais sans doute aborder des points importants de mon existence. Mais au cas où je ne le ferais pas. Il était hors de question qu'il se rende compte que j'avais baissé les "armes".

Seulement c'était trop tard. Aleksey devait sans doute avoir l'habitude et donc savoir à partir de quel moment une personne était enfin prête à se confier... « Je ne veux rien savoir. Allonge-toi, ferme les yeux et parle. Tu verras ça fait du bien. » Une nouvelle hésitation. Puis je m'étais approchée et penchée sur lui « P... Pourquoi tu fais ça ? Enfin j'veux dire, pourquoi tu veux que je fasse ça ? Je ne suis pas une de tes riches patientes. Je suis juste une pauvre fille. » « Allonge-toi j'te dis. T'as rien d'une pauvre fille, t'as juste besoin de parler. » C'était la première fois. Oui la première fois qu'on me réconfortait. Et le pire c'est que ce n'était pas par intérêt étant donné qu'il avait déjà eu ce qu'il voulait...

Je m'étais donc allongée. J'avais soufflé un bon coup. Puis... « Je suis née à Burgas en Bulgarie sous le prénom de Skye. Mes parents étaient des gens très respectés. Ils ont eu deux fils avant moi et j'ai été pour eux un très beau cadeau. En Bulgarie, les riches aiment montrer leurs filles et les mettre en avant. Ils veulent avoir l'impression que la leur est meilleure que celle des autres mais la plupart s'y prennent mal. J'ai eu une enfance difficile et en apparence heureuse. Ma mère m'aimait, mon père m'aimait et mes frères aussi. Seulement très vite je me suis rendu compte que ma mère me jalousait, mon père me voulait et mes frères... Ben mes frères ils étaient jeunes et cons quoi. » Un sourire forcé s'était alors dessiné sur mes lèvres. Il devait sans doute avoir du mal à me croire. J'étais aujourd'hui tellement différente de la fille dont j'étais entrain de lui conter la situation... « Tout ça pour dire que les apparences étaient plus que trompeuses et quand tout a été révélé au grand jour, tout a changé pour moi... » Ma gorge s'était alors serrée. C'était difficile pour moi d'aborder ce point. Très difficile... « Nous donnions une réception sur le domaine. Pour mon seizième anniversaire. Mes parents avaient invités tous les gens qu'ils jugeaient assez riches pour être invité et donc m'offrir de beaux présents. Moi au fond, j'en avais rien à foutre. Je voulais juste m'amuser et je savais que c'était pas gagné étant donné qu'ils prévoyaient que je reste assise sur ma chaise toute la soirée, mis à part les moments où je devrais aller me rafraichir et changer de robes. Je n'aimais pas ça, mais bon pas le choix. Ils commandaient et moi j'obéissais. Le début de soirée se déroula donc comme prévu et à la cinquième robe, alors que mon père avait un léger coup dans l'nez, il a alors demandé à nos gens de sortir de la pièce. J'étais presqu'habillée, il ne restait plus qu'à serrer les ficelles du corset de ma robe. Je lui ai demandé de m'aider alors qu'il parlait de choses et d'autres. A dire vrai, je ne l'écoutais qu'à moitié, j'avais hâte que la fête se finisse et d'enfin pouvoir découvrir tout ce que nos invités m'avaient offert. Seulement d'un coup, j'ai senti ses lèvres s'agiter dans mon cou. J'ai d'abord cru rêver seulement lorsque j'ai avancé et que ses lèvres se sont décollées de ma peau j'ai compris qu'il l'avait bel et bien fait au moment où il m'a attrapé par les bras et m'a plaqué contre un mur de la pièce. Il a alors essayé de me forcer à l'embrasser et j'essayais tant bien que mal de me débattre. Après quelques instants alors qu'il avait réussi à me bloquer et qu'une de ses mains se baladaient sous ma robe j'ai réussi à me libérer. Au même moment ma mère est entré dans la pièce. Elle voulait sans doute nous demander pourquoi nous étions si longs... » Je fermais alors un peu plus fort les yeux afin de ne laisser aucune chance aux larmes qui essayaient de se créer malgré mes paupières closes. « Après ça ma mère n'a rien voulu savoir, elle a pardonné à mon père et a commencé à me détester un peu plus chaque jour. Jusqu'au jour où elle a levé la main sur moi. De là, n'ayant plus personne et plus rien, je suis partie de chez moi. Enfin de Bargas j'veux dire. Car c'est par la suite que j'ai trouvé mon vrai chez moi... »

N'en pouvant plus d'être dans cette position j'avais ouvert les yeux, m'étais alors mise sur le ventre, avais croisé les bras et posé mon visage sur ces derniers. « Ferme les yeux... » Pour une raison qui m'échappait, je lui avais obéis et avais repris. « C'est donc à cette époque que je suis arrivée à Chicago. Je connaissais un gars de Bargas qui y était venu. A l'époque nous étions amoureux. Seulement il était fils de menuisier et moi... Ben j'étais la fille de mes parents quoi... Après son départ j'ai eu énormément de mal. Même si il ne s'était jusqu'alors rien passé entre nous, j'avais toujours cru qu'il était l'homme de ma vie et alors que je n'avais nul part où aller j'ai pensé à lui, à ce qu'on aurait pu vivre si il n'y avait pas eu mes parents. Me disant que maintenant mes parents n'étaient plus là, je l'ai donc rejoint. J'étais enthousiaste malgré le peu d'argent que j'avais. J'avais subtilisé uniquement ce que j'avais pu trouver et mes parents retirés peu d'argent. Alors autant dire que ce n'était pas grand chose. Du moins pas grand chose pour une fille qui était née avec une cuillère en argent dans la bouche. Mais c'était bien assez pour le moment. Il aurait juste fallut que je fasse attention quoi. Seulement lorsque nous nous sommes retrouvés, nous avons fait l'erreur de croire que tout serait facile. Je n'aimais pas son colocataire donc nous avons pris un appartement ensemble et il a quitté son travail car son boss me faisait soit disant de l'œil. Aujourd'hui j'me dis qu'il aurait juste du me demander de ne plus venir le voir là-bas mais bon... Nous étions jeunes! » Je souris alors, je ne sais pas si il me regarde mais j'imagine que oui... « Bref au début c'était beau. Nous vivions d'amour et d'eau fraiche, seulement très vite les choses se sont gâtées. Nous avons fait la connaissance de jeunes alors que nous étions à une soirée. Et la drogue a alors fait son entrée dans notre vie. Au début, il a trouvé ça drôle. Je n'étais plus la même petite fille coincée et il aimait ça. Seulement il s'est rendu compte un jour, que ça allait trop loin. J'étais accro et lui pas. Du moins c'est ce qu'il croyait mais bien sur qu'il se voyait la face, il avait juste du mal à accepter car j'étais son propre reflet et il voyait bien que la situation lui échappait. On ne contrôlait plus rien... Puis un jour, l'argent a commencé à manquer. Il travaillait et moi aussi. Du moins lorsque je le pouvais. Notre argent partait essentiellement dans nos saloperies. » Un nouveau sourire. Je ne trouvais pas ça drôle. Je revivais ma descente aux enfers tout en me rendant compte qu'en fin de compte je n'avais jamais réellement su ce qu'était le paradis. Et pour ne pas pleurer sur mon sort, car je n'étais pas ce genre de filles, du moins je ne voulais pas l'être, j'essayais d'en rigoler, du mieux que je le pouvais.

« Enfin voilà quoi... Puis un jour, alors que je rentrais d'un des milliers de jobs que j'ai pu avoir et quitter tout aussi vite, je l'ai vu au lit avec une nana. Une p'tite pouf bien entendu. Il m'a alors expliqué qu'il l'avait fait juste pour avoir sa dose mais je n'ai rien voulu savoir et l'ai foutu à la porte. Parfois j'dois avouer que j'me demande si il était sincère. Si il m'aimait vraiment et si ce n'était que pour la drogue comme il me l'avait dit. Puis j'me dis qu'il s'est juste foutu de moi. Comme tous les autres... » Un léger silence, je prends alors une grande bouffée d'air, l'éjecte. « Après ça, je ne l'ai plus jamais revu quoi et c'est là que ça a commencé. J'ai eu milles conquêtes. Je ne pourrais même pas te dire le nombre de gars qui sont passés dans mon lit. Enfin façon de parler. Parce qu'aucun d'eux n'est jamais entré dans mon lit. Ce serait les laisser entrer dans mon intimité et leur faire partager ma vie. Et je ne veux pas de ça. Je me suis faite avoir trois fois. Une fois par mon père. Une fois par Zane donc. Puis il y en a eu un autre. J'étais amoureuse, du moins je le croyais. Je l'ai rencontré à une soirée, nous nous voyons régulièrement pour coucher ensemble. Seulement un jour il a su que je me droguais et il a essayé de me changer. Ça devenait sérieux, mais le fait qu'il essaie de me faire changer j'ai pas aimé. Et surtout je n'ai jamais voulu changer. Alors il m'a quitté, en oubliant pas bien entendu de voler ce que j'avais économisé. Après ça j'ai déménagé. Pour un appartement plus petit. Je me suis débrouillée comme j'ai pu et au final je lui ai donné une fière allure. Je l'aimais beaucoup d'ailleurs... Seulement lui aussi j'ai dû le quitter lorsque j'me suis faite pincer. Et ouais! Je suis allée en tôle. J'ai tué un gars. » J'ouvre alors les yeux et le fixe. Il avait alors arqué un sourcil, se demandant sans doute si je mentais ou non... « C'est bon ! Déstresse j'blague. En fait je suis allée en prison parce que je me suis faite chopper pour possession de drogues et vol. Je bossais mais comme je n'avais plus d'économie ça ne suffisait plus pour me payer mes doses et mes nombreuses soirées de débauche alors j'ai commencé à voler. Et j'me suis faite pincer. Là-bas j'ai fais quelques rencontres dont celle d'un gars mais bon... » Non, je ne voulais pas parler de Shadow... Je ne voulais pas lui parler de cette drôle de sensation que j'avais lorsqu'il était là. Lorsqu'il m'embrassait avant de me faire l'amour comme rare étaient ceux qui l'avaient fait. C'était bien trop intime. Bien trop tout sauf moi... « En sortant je ne me droguais plus bien entendu. Seulement mes vieux démons ont très vite refaits surface. La fête, les garçons, le sexe, l'alcool et la drogue... C'était ça ma vie. Ça, quelques misérables boulots et des dettes à n'en plus finir. Seulement un jour, alors que j'étais en boîte j'ai rencontré Heath. J'étais entrain de danser et alors que j'allais chercher quelqu'un pour me payer un verre je n'ai rien eu à faire et ce dernier m'en a payé un. On a discuté, et il m'a proposé de devenir strip-teaseuse. Au début j'ai refusé bien entendu. Mais quand il m'a parlé du salaire que je pouvais me faire selon les shows, je suis très vite revenue sur ma position. » « Attends ! T'es strip-teaseuse ? » J'avais alors ouvert les yeux, me demandant pourquoi il avait cette réaction. « Euh... ouais, pourquoi ? » « J'aurais jamais cru. Désolé. C'était maladroit de ma part. Reprends. » « T'en fais pas. Je suis heureuse de savoir que je n'ai pas une tête de strip-teaseuse. Enfin... je crois! » Je m'étais alors mise à rire. Je n'avais aucunement honte de mon métier. J'aimais ce que je faisais. Quoi de plus beau que de "vendre" du rêve aux hommes. De les faire fantasmer. Sans jamais les laisser consommer. Je connaissais mes limites, du moins dans mon métier. Et c'était à peu près la seule chose que je contrôlais dans ma vie. C'était sans aucun doute pour cela que ce métier était le seul que je voulais garder et réussissais à garder.

Puis après un long instant de silence, où nous avions échangés sourires et regards il avait tout à coup soufflé. « Reprend. J'aime t'écouter... » Je le regardais alors, presque choquée de l'entendre dire ceci. Pourquoi aimait-il cela ? Il avait l'habitude que des femmes désespérées telles que moi, se confiaient à lui. Il devait réellement aimer son métier pour pouvoir aimer écouter les gens se lamenter sur leurs pitoyables vies. Seulement je n'avais pas envie de lutter ou de poser des questions, alors instinctivement j'avais refermé les yeux et continué. « Oui donc ça fait deux ans que je suis strip-teaseuse. J'adore ce que je fais, j'adore presque toute l'équipe et mon boss est top. Enfin top si on oublie le fait qu'il me virerait s'il apprenait que je me drogue. D'ailleurs une fois, je l'ai vu virer une des filles qui consommait de la cocaïne et c'est là que j'ai compris que je n'avais surtout pas intérêt à ce qu'il l'apprenne. Il n'est pas tendre avec ce genre de filles et même si nous avons de plutôt bonnes relations, je sais qu'il ne le sera pas plus avec moi qu'il a pu l'être avec elle. Sinon depuis j'me suis faite pas mal d'amis, il y a Stew. Une relation assez... étrange nous unit. Puis il y a Isobel. Isobel contrairement à ce que les gens peuvent croire, c'est surement la personne la plus extra que j'connaisse. Elle a fait et fait tellement pour moi que je n'sais pas si un jour je pourrais lui rendre la pareille pour tout ce qu'elle a fait. Sinon ben comme tu dois l'imaginer c'est pas toujours facile. Parfois j'ai des coups de blues. D'autant que la Bulgarie me manque. Puis quand je viens à repenser à tout ce qu'il s'est passé là-bas, j'me dis que je ne trouverais jamais une ville qui me convient autant. Chicago c'est ma maison, mon antre, mon refuge, mon terrain de jeu aussi... Et même si je sais qu'il y a peu de chance que j'arrête la drogue et toutes mes conneries ici, je n'ai pas envie de quitter. Parce qu'au fond, j'ai l'impression que tout ça, c'est moi... Ça fait tellement longtemps que je suis de la sorte, qu'au fond, même si je suis à des kilomètres de ce que j'ai pu être, je pense que je ne suis pas prête de réussir à changer... » J'avais fini. Tout ce qu'il y avait à dire sur ma vie venait d'être dit. Ce n'était pas exceptionnel. C'était juste ma petite vie. La vie d'une garce droguée et allumeuse qui au fond peut avoir un grand coeur. Seules les personnes proches de moi avait pu entrevoir mon vrai fond, mais personne ne me connaissait vraiment. Car c'était la première fois que je me confiais. Et ce serait sans doute la dernière fois...

Après un long moment à rester silencieuse et les yeux fermés, je les avais finalement ouverts. Pour me tourner vers lui. Le regard qu'il posait sur moi me laissait perplexe. Je n'avais jamais eu l'impression de m'être autant mise à nue, pourtant des dizaines d'hommes m'avaient vu nue. Mais là, il savait qui j'étais et ce que j'avais vécut, du moins plus ou moins. Et alors que je m'étais relevé pour m'habiller puis partir, il avait alors attrapé mon poignet et m'avait fait valser sur le lit, me montant dessus tout en m'embrassant fougueusement. Ce mec était un grand malade. Lui avoir fait découvrir qui j'étais semblait l'avoir beaucoup excité. Il était en pleine forme. Comme si, maintenant qu'il me "connaissait", il avait plus de plaisir à me faire l'amour. Car oui malgré l'aspect sauvage de notre étreinte, il ne me baisait plus mais me faisait l'amour. C'était rare que cela arrive. Et j'adore ça... Oh oui j'adorais ça... Sans doute parce que ça me rappelait Aleksey, Stew et Shadow.... Ça me rappelait que je ne faisais pas que me droguer et baiser.


Dernière édition par S. Arizona Willems-Sparks le Sam 1 Oct 2011 - 18:10, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 16:03

Bienvenue sur CLOSER TO THE EDGE Very Happy

Mille merci d'avoir prit ce scénario ! En espérant que tu te plaises sur le forum et tout et tout Very Happy
Si tu as la moindre question le staff est là ! D'autant plus Summer puisque c'est son scénario Wink

Et garde moi notre lien de Best Friend au chaud ! *Si tu es la fille qui a posté dans la partie invités* x)
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 16:09

Merci beaucoup ! S\'il to plait
et oui c'est bien moi, j'te garde ce lien au chaud Crazy
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 2248
✗ Orgasmes obtenus : 90


ADMIN DEJANTEE
☠ La mort est douce et paisible.

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 18:00

Bienvenue sur le forum et merci de ton inscription S\'il to plait
Bonne chance pour ta fiche... et si tu as la moindre question, comme l'a dit Isoso, nous sommes là Pom Pom

Je kiffe, j'aime, j'adore, je sur-aime ton avatar actuel bave

Have fun !




When she was just a girl, she expected the world, But it flew away from her reach, so she ran away in her sleep. And dreamed of para-para-paradise, para-para-paradise, para-para-paradise, every time she closed her eyes. When she was just a girl, she expected the world, but it flew away from her reach, and the bullets catch in her teeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 18:05

Bienvenue sur Closer to the Edge Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 18:06

SUMMER - Merci Summer de mon coeur Heart
Oui j'avoue il roxe, on dit merci Hidden Passion ! S\'il to plait

VANILLE - merci Kiss
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 2248
✗ Orgasmes obtenus : 90


ADMIN DEJANTEE
☠ La mort est douce et paisible.

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 18:09

Tous en coeur : MERDI HIDDEN PASSION *est déjà sortie*




When she was just a girl, she expected the world, But it flew away from her reach, so she ran away in her sleep. And dreamed of para-para-paradise, para-para-paradise, para-para-paradise, every time she closed her eyes. When she was just a girl, she expected the world, but it flew away from her reach, and the bullets catch in her teeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 812
✗ Orgasmes obtenus : 206


.

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 18:11

Ahhhhhhhhh bienvenue parmi nous ! S\'il to plait
J'aime aussi ton avatar, Nina est sublime dessus Crazy heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 18:12

MERCI HIDDEN PASSION !!! *toute seule, ok maggle XD*


STEW Kiss
heureuse qu'il te plaise (a) j'pourrais te mettre encore plus vite dans mon lit *sbaf*
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 812
✗ Orgasmes obtenus : 206


.

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 18:54

Oh oui met moi dans ton lit j'attends que ça Crazy
Dehors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 19:01

Bande de pervers ! *sors*
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 19:13

Je ne vois pas de quoi tu parles Iso *siffle*
puis Heath & toi...
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 19:23

Quoi Heath et moi ? Tu nous espionne? :O (a)
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 19:25

Ouép, j'vous matte et tout et tout ...













pis je spoile aussi (a)
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 19:28

HAHAHAHAHAH Petite Coquine ! Tu me plais toi Tu me réserves un rp des qu'on te valide ! C'est un ordre (a)
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Mer 28 Sep 2011 - 19:34

Avec plaisir (a) ♥
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 357
✗ Orgasmes obtenus : 31


.

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Jeu 29 Sep 2011 - 10:43

Bienvenue belle gosse Dessine un coeur Moi qui ne suis pas la plus grande fan de Nina, je la trouve superbe sur ton avatar ! Bonne chance pour ta fichounette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Jeu 29 Sep 2011 - 11:50

YEAAAH merci beauté ! Kiss
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Jeu 29 Sep 2011 - 12:38

Bienvenue ! Happy
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Jeu 29 Sep 2011 - 12:43

La belle Kaya ♥ Merci !
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 2248
✗ Orgasmes obtenus : 90


ADMIN DEJANTEE
☠ La mort est douce et paisible.

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Jeu 29 Sep 2011 - 14:06

Tu as peut-être pu t'en rendre compte mais une deuxième Nina tente sa chance... La meilleure fiche sera choisie si elles sont toutes deux terminées dans les temps (: Je te souhaite bonne chance Heart




When she was just a girl, she expected the world, But it flew away from her reach, so she ran away in her sleep. And dreamed of para-para-paradise, para-para-paradise, para-para-paradise, every time she closed her eyes. When she was just a girl, she expected the world, but it flew away from her reach, and the bullets catch in her teeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Jeu 29 Sep 2011 - 14:10

Pas de soucis je comprends (: Merci de m'avoir prévenue ! ♥
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 2248
✗ Orgasmes obtenus : 90


ADMIN DEJANTEE
☠ La mort est douce et paisible.

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Jeu 29 Sep 2011 - 14:12

Pas de quoi ♥️ Faut bien qu'on serve à quelque chose quand même Dehors




When she was just a girl, she expected the world, But it flew away from her reach, so she ran away in her sleep. And dreamed of para-para-paradise, para-para-paradise, para-para-paradise, every time she closed her eyes. When she was just a girl, she expected the world, but it flew away from her reach, and the bullets catch in her teeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   Dim 2 Oct 2011 - 1:53

terminée, comme prévu physique plus qu'à chier mais bon j'suis pas faite pour cette partie (a)
A toi de jouer, Summ ! ♥ Désolée, beauté fatale va falloir trancher maintenant XD
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...   

Revenir en haut Aller en bas
 

ARIZONA ❧ I don't remember one moment I tried to forget...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» en fleur en ce moment : Galanthus caucasicus
» bouture de rosier, comment et a quel moment??
» Quelques fleurs du moment
» C'est le moment de planter des arbres
» Le meilleur moment pour réserver un vol
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Closer to the edge :: Fiches refusées-