AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
En raison d'une démotivation générale au sein du staff et des membres absents, le forum est en hiatus.
Revenez dans quelques semaines/mois, avec un changement de staff et un tout nouveau tout beau, forum.
Merci à ceux qui sont restés jusqu'au bout et pour leur soutien. En espérant vous retrouver à la réouverture ...
Heath, Summer & Camilya.

Partagez | 
 

 « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Sam 4 Juin 2011 - 22:53


stanislas andelko milanković


Date & Lieu de naissance : 20 mai 1987 à Sarajevo, en Bosnie-Herzégovine.
Métier : Serveur dans un bar.
Groupe : Ceux qui n'ont aucun problème (parce que de toute façon, c'est Stan le problème)
Statut familiale : Forever alone.
Statut sociale : Aussi fauché qu'un champ de blé en pleine saison de récolte.





    « Who I am ? »





« How I am ? »

    Le caractère de Stanislas ? Ahah, on ne peut pas vraiment savoir, puisque de toute façon il est presque toujours complètement foncedé, en dehors des heures de travail. Parce que oui, si Stan est un loser total qui se pose souvent des questions sur l'existence de sa vie sociale, il n'empêche qu'il est très pote avec la weed et toutes sortes de drogues.
    En fait, le Stanislas 'normal' (enfin, 'normal' est un bien grand mot pour quelqu'un comme lui) n'est pas vraiment différent du Stanislas défoncé. La seule différence, c'est qu'il trouverait parfaitement normal de se tartiner la main de Nutella, pensant que c'est un toast grillé. Remarque, il serait capable de le faire même en étant tout à fait sobre... Vous l'aurez compris, Stanislas n'est pas ce qu'on peut qualifier de personne sensée. Oh que oui, Stan, il est tout sauf sensé ! Chercher un peu d'esprit sensé chez Stan, ça reviendrait à la même chose que chercher une raclette chez un libraire ou encore un string dans une église... Mais bon, quand on a autant de culot que lui et qu'on n'a peur de rien, même pas du ridicule, il n'y a rien de surprenant à agir de manière très singulière. Il est comme ça, un enfant éternel, débile et immature, mais tellement drôle ! C'est dans son sang, mais il est aussi vrai qu'il aime se faire remarquer, vu que c'est le type qu'on qualifierait de 'loser'. Un type qui n'a rien foutu de sa vie, qui a un gros problème avec les interactions sociales et qui est toujours puceau... Vous voyez le genre. Et pourtant, on ne peut pas vraiment savoir d'où vient le problème ! Peut-être de son énorme paresse qui l'a empêché de glander quoi que ce soit de son existence ? Ou alors sa franchise démesurée... "Qu'est-ce que tu fais ici ? - J'me bourre la gueule parce que j'ai pas d'amis. " Et il l'avoue sans aucune honte, en plus. Stanislas n'a absolument rien à cacher, non ! Quand on lui pose une question, il répond. Il s'en fout que ça soit blessant ou quelque chose du genre, vu que c'est un gros insensible. Et pourtant, il sait mentir pour son propre bien. C'est un gros égoïste, je vous dis ! Il se fiche pas mal de l'avis des autres et du regard qu'ils portent sur lui. Il est indifférent à tout ça, et seul son avis compte, bien qu'il soit une personne vraiment très ouverte et compréhensive. M'enfin, à m'entendre dire ça, on croirait presque que Stanislas est un type pas sympa du tout. Non non, c'est loin d'être le cas ! Je dirais même qu'il est l'une des personnes les plus gentilles qu'on puisse connaître ! C'est un mec cool, relax, tranquille. Il ne cherche jamais à se prendre la tête avec quoi que ce soit, les problèmes et les disputes, c'est pas son trip. Avec lui, c'est plutôt "peace, love and weed, man !". Un vrai hippie dans l'âme, j'vous jure ! Bon d'accord... il est un peu con sur les bords, aussi... J'vous l'ai dit, Stan ne cherche pas vraiment à se compliquer l'existence, et quand je dis "se compliquer l'existence", ça veut aussi dire "réfléchir". Il est assez impulsif comme mec, il ne prend jamais le temps de penser à ses décisions. Et il a mieux à faire que de méditer sur son existence. Mais attention, il n'est pas bête ! Il est très intelligent et a un QI très développé... c'est juste qu'il n'a pas encore appris à s'en servir. Il est aussi très naïf et croit très facilement à presque toutes les conneries qu'on lui raconte. Eh ouais, parce qu'il est aussi facile pour lui de rouler un joint que de se faire rouler lui-même ! À cause de ça, il finit souvent par être déçu et blasé, mais il en a pris l'habitude. Et puis, peu importe combien il essaie de changer et d'arrêter d'accorder sa confiance à un peu n'importe qui, il reste toujours aussi facile à berner qu'avant. À part ça, il est vraiment très imprévisible : comme je l'ai déjà dit, il ose tout et peut parfois faire les choses les plus inimaginables. Il n'a pas peur du ridicule, c'est pour ça qu'il peut se balader dans la rue déguisé en Katy Perry, squatter une fête à laquelle il n'a pas été invité pour y danser du French Can-Can et se casser par la fenêtre, ou encore livrer des tartes au concombre et au saucisson faites maison au siège d'un grand magazine. Bref, vous voyez le genre, il est tout à fait impossible de deviner ce qui tourne dans sa tête. Enfin, si, c'est un peu facile à deviner pour être franche. C'est toujours la même chose : drogue, alcool, fêtes, manger, dormir. Eh ouais, Stanislas est aussi un gros fêtard ! Avec lui c'est toujours "don't you know pump it up, you've got to pump it up ♫" et en toutes circonstances, en plus ! À vrai dire, il ne pense qu'à faire la fête. Les trucs sérieux ? Pas vraiment son genre. Il ne prend vraiment jamais rien au sérieux, et il n'a tendance à se rendre compte de la gravité de la situation que quand c'est vraiment, mais alors vraiment trop tard. Ouais, il est un peu lent à la détente. Il met toujours du temps à comprendre ce qui se passe, et puis il est toujours à la bourre. En même temps, on peinerait à croire qu'il vit vraiment sur cette planète. Mais quel grotteux, ce type ! Une vraie tête en l'air ! Il faut toujours tout lui expliquer, et puis il passe sa vie à être dans les nuages, à rêver d'une vie de riche, avec de l'alcool à volonté, des fêtes dans la piscine de sa villa à Miami, ses propres plantations privées de cannabis et, bien sûr, des gonzesses... ou même des mecs, c'est pareil. Donc voilà, il n'a pas vraiment de temps à consacrer à la réalité. Et c'est bien mieux ainsi, parce que Stanislas a toujours su que la vraie vie n'a jamais été ce qu'il y a de plus beau à connaître.
    En gros, Stan est juste un enfant éternel, qui aime profiter de la vie aux dépens des choses un petit peu plus importantes. (genre sa santé mentale, par exemple...)


      Qu'est-ce qu'on remarque en premier chez Stanislas, physiquement parlant ? Tout d'abord, sa magnifique chevelure blonde, lisse et douce au toucher, brillant de mille feux au soleil... Ahah, laissez-moi rire. Franchement, vous croyez que Stan a le temps de se laver les cheveux avec des shampooings Elsève et de se verser dix tonnes de lotion assouplissante ou je ne sais quoi d'autre sur la tête ? Haha, non, bien sûr que non ! Monsieur est trop occupé à se défoncer la gueule. D'ailleurs, ses cheveu sont tellement doux et beaux *sarcasme* qu'il a failli les fumer un jour. Si si, vraiment. Non mais regardez-le, on dirait que la maison de paille du premier petit cochon s'est abattue sur sa tête ! ...Bon d'accord, je suppose que j'exagère un peu. Il est loin d'avoir une chevelure parfaite, c'est vrai, mais bon, n'en faisons pas trop. On se doutait que Stanislas était une blonde d'esprit, mais quand on regarde sa couleur de cheveux, on comprend soudainement la raison de son énorme intelligence... Il a toujours les cheveux en pétard, aussi. En même temps, il pense rarement à les peigner. Il n'a qu'à passer une main dedans et hop ! c'est fait. Et puis, ça renforce le côté hippie, c'est plus esthétique. À part ça, il a un physique tout à fait banal. Des yeux noisette comme on en voit partout, un visage ovale et une musculature assez peu remarquable, n'ayant que quelques biceps résultant de la guitare (la seule chose qu'il sait bien faire, en passant). Il n'a rien de ces stars qu'on voit toujours à la télé ou dans les magazines, en fait. C'est sûr qu'il est assez grand du haut de ses 186 centimètres, mais il n'empêche que c'est tout car, à part ça, il est assez mince dans l'ensemble, et très légèrement musclé à certains endroits comme je l'ai déjà dit, vu qu'il ne pèse que soixante-neuf kilos (fufufu). Même vestimentairement, c'est pas trop ça, vu que Stan ne se gêne pas trop. De toute façon, la plupart du temps, il traîne tout simplement chez lui en boxer rose à coeurs rouges, ou alors il porte l'uniforme de travail du bar. Mais pendant les rares moments où il décide de socialiser avec le monde extérieur, il prend quand même la peine d'avoir l'air présentable, même s'il se fiche de la mode, parce qu'il n'a pas des goûts monstres non plus, hein. Il se contenterait sûrement d'un simple sweater ou t-shirt avec un jean. Mais s'il en a envie, il peut très bien se balader dans la rue en short, tongs et chemise hawaiienne ou carrément déguisé en Barney, tout dépend de son humeur et de ses envies. De toute façon, il est imprévisible alors préparez-vous au pire...


« This is my past ... »

« Alors, moi je m'appelle Stanislas.
À part ça, je suis un mec cool et j'aime beaucoup les anchois avec un peu de ketchup.
...Non je plaisante. Vous voulez connaître mon histoire ? Allons-y, accrochez-vous. »


we are the kids from yesterday;

« Mon nom est Stanislas Andelko Milanković. Ah, petite précision : je déteste qu'on oublie l'accent sur le c de mon nom de famille. Juste pour que vous sachiez. Je suis né le 20 mai 1987 à Sarajevo, en Bosnie-Herzégovine. Certes, je suis de serbe, et mes darons aussi, même si on me prend souvent pour un américon américain, mais je viens bel et bien de Serbie. Le truc, c'est qu'à l'époque où je suis né, la Bosnie et la Serbie faisaient toutes les deux partie de la Yougoslavie, avec plein d'autres pays aussi. C'est bon, vous avez retenu la leçon d'histoire ? J'peux continuer maintenant ? Très bien. J'étais le premier et dernier (et heureusement pour eux, hein) enfant de la famille Milanković. Famille assez aisée, d'ailleurs ; mon père était notaire et ma mère couturière. Vu que ses créations marchaient assez bien, elle nous ramenait tout plein de pognon, et c'est grâce à elle que j'ai pu être l'un des premiers gosses à avoir Tomb Raider 1 sur la Playstation... mais ça c'est une autre histoire. En gros, j'avais une vie plutôt tranquille, surtout qu'on avait les moyens de ne pas vivre dans le caca. D'ailleurs, l'atelier de ma mère fit rapidement fortune et elle décida qu'on devrait se barrer du pays, en 1993, à cause des guerres de Yougoslavie. C'est donc à l'âge de neuf ans que ma famille et moi avions déménagé à Seattle, aux États-Unis. Trop facheune d'aller aux staïtes quand on est juste un petit serbe comme moi, non ? »

teenagers scare the living shit out of me;

« J'ai donc quitté la Yougoslavie à neuf ans pour échapper aux guerres, et mes parents avaient choisi Seattle comme nouvelle maison. Je sais pas trop pourquoi, peut-être pour appeler la famille et se la péter parce que c'est les États-Unis, quoi... Vous connaissez les femmes, toujours à frimer pour tout et pour rien. Bref. Je me suis rapidement habitué à ma nouvelle maison aux States, de toute façon j'ai pu emmener ma Playstation avec moi alors c'était tout ce qui comptait vraiment pour avoir la belle vie, hein ! Toujours aussi riches, ma mère avait repris les affaires et ça marchait de mieux en mieux. Mon père... je sais plus trop ce qu'il foutait en fait. Il passait juste ses journées en costard cravate avec une espèce de mallette à la main, et il faisait des allers-retours entre la maison et le bureau. Je suis même pas sûr qu'il allait au bureau d'ailleurs, je suis pratiquement certain qu'il se tapait plutôt tous les strip-clubs du coin. Enfin, je le lui reproche pas hein, je le comprends tout à fait ! des strip-clubs, en Yougoslavie, on en avait pas beaucoup ! Ou alors, c'est juste les belles gonzesses à voir qui manquaient... ENFIN BREF, je m'égare là.
Je disais donc que j'ai grandi à Seattle. J'ai eu une enfance plutôt normale, entre l'école primaire, les grosses tartes et les nibards de Lara Croft. Rien d'anormal pour un gosse de mon âge, je vous l'assure.
Mais c'est à l'adolescence que tout a changé. Peut-être à cause de la Playstation, parce que depuis Resident Evil, j'avais plus trop le temps d'avoir une vie sociale, voyez ? Ouais, j'étais ce qu'on pouvait appeler un "nerd". Sauf que, contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, j'étais pas accro aux jeux vidéos mais plutôt aux cours. Enfin, accro... vite fait, ouais. C'est juste que j'étais un excellent élève, je bossais beaucoup. Enfin, si je bossais beaucoup, c'était parce que j'avais du mal avec les interactions sociales, alors je préférais ne pas trop en avoir. Au moins mes livres ils m'emmerdaient pas, du coup je préférais rester avec eux ! Et puis, qui disait bosser disait bonnes notes, et qui disait bonnes notes disait nouveaux jeux de Playstation, alors voilà. Je vous emmerde avec ma Playstation hein ? Excusez-moi, mais elle fait partie intégrante de mon enfance. Même que je l'avais appelée Betty. À part ça j'avais aussi une guitare acoustique que j'ai toujours, et que j'ai nommée Gaston. Mes parents me l'avaient offerte à mon seizième anniversaire parce que j'étais un excellent élève, vous voyez, ça sert, les bonnes notes !
Je disais donc que j'étais un type pas timide mais plutôt coincé. Je ne parlais à personne et donc personne ne me parlait. Occasionnellement, on se foutait de ma gueule et on me ridiculisait. J'ai même été violemment bizuté quand j'ai changé de collège après avoir déménagé à New York, à quinze ou seize ans, si j'me souviens bien. Mais bon, j'étais habitué, et puis j'avais la flemme de m'en plaindre. Autant attendre que tout finisse, parce qu'un jour j'allais quitter ce foutu bahut à la con et ne plus revoir aucun des merdeux que j'y fréquentais, mis à part les quelques enfoirés qui étaient dans le même cas que moi.
Pourtant, je me souviens très bien du jour où, au lycée, on m'avait invité à une fête d'anniversaire. Et pas l'anniv' de n'importe qui, non, c'était une fête avec que des gens cools, et les autres intellos de mon espèce rageaient complètement parce que j'avais été invité et pas eux. J'étais tellement content que j'ai pas pu dire non quand on m'a fait boire un coup et surtout, quand on m'a fait fumé un tarpé. Ah, mon dieu, ce que j'avais kiffé. J'ai jamais vraiment regretté cette décision. Ce joint, ce joint m'avait donné un effet phénoménal. Après en avoir fumé une seule bouffée, j'avais, pour la première fois, le sentiment d'être quelqu'un. Quelqu'un de bien, de cool, de populaire. Quelqu'un que tout le monde aime, quoi. Je m'en souviens encore comme hier. J'avais tellement kiffé sa race que j'en ai redemandé plus. Alors un "pote" m'en avait passé deux ou trois autres en douce et je les ai fumés tranquille avant de rentrer chez moi. Autant vous dire que mes parents ont tout de suite capté quand j'ai sonné à la porte en caleçon en chantant Petit Papa Noël. Bien sûr, ils étaient pas vraiment contents et j'ai été "sévèrement puni", mais franchement... sévère mes fesses ouais ! Leur "punition" à deux balles m'avait absolument pas empêcher d'en redemander. C'est comme ça que j'ai sombré dans la drogue et l'alcool sans jamais penser à en sortir. J'étais toujours un type aussi intelligent, vu mes 130 points de Q.I... mais je suppose que j'étais assez intelligent pour savoir qu'ils ne me serviraient à rien. Perso, les cours j'en avais plus vraiment rien à foutre du moment que je fumais ma dose quotidienne. Je formais un club de junkies avec les autres foncedés de ma classe et, je m'en souviens très bien, en cours de philo on se rangeait au fond et on fumait notre beuh tranquille, sans que le prof s'en rende compte. Un jour il s'est débouché les nasaux apparemment et il a tout remarqué (ou alors c'est une enflure de cas social qui lui a tout cafté, ça reste très probable vu que j'étais soudainement devenu populaire) alors on s'est tous fait virer, mais c'était rigolo parce qu'il avait fini encore plus défoncé que nous. Bien sûr, mes parents étaient pas contents, alors pour m'éloigner de mes potes junkies (et pour éviter que je leur foute la honte encore plus) ils m'avaient envoyé à une espèce d'école à Atlanta, je sais même plus c'était une école de quoi, en fait j'en avais rien à foutre parce que j'y allais juste pour leur faire plaisir... et pour fumer avec les autres défoncés de la vie que j'avais rencontré là-bas. Je sais même pas où c'est, Atlanta... ranafout' d'Atlanta moi... »


this ain't a party, get off the dance floor;

« J'ai raté mes études, ouais. J'ai raté ma vie, ouais. Mais perso, je m'en fous, je suis toujours riche ! ....Enfin, c'est ce que je pensais. On m'a viré de l'école d'Atlantruc aussi. J'ai rien dit, j'ai préféré y rester pour profiter de mon appartement et de ma drogue gratuite, bien sûr. Vous croyez quand même pas que j'allais jarter juste parce qu'on m'avait renvoyé de l'école ? Bien sûr que noooon. J'avais un appart' à moi seul, une Playstation à squatter, et des junkies avec qui partager ma vie de drogué ! Mais nooon, il a fallu que je sois le seul à me faire prendre et que le reste de la bande finissent leurs études et réussissent dans leurs vies. Tous ceux que je connaissais avaient réussi leurs vies. Même les junkies du lycée. Et moi, j'étais un pauvre cas désespéré qui avait gâché ses belles années sur la drogue... m'en fous, je suis un junkie heureux !
Dès que mes parents ont appris la nouvelle, ils m'ont ordonné de rentrer à la maison. J'ai du vendre mon appartement avant de me traîner jusqu'à Seattle, où ils m'ont bien fait la morale. Mais le pire... c'est qu'ils m'ont jeté de la maison. Pouf ! plus d'argent, plus de toit, plus rien du tout. Il n'y avait plus que moi, ma guitare et ma Playstation. Alors pendant deux ans je décidai de retourner en Serbie, chez ma grand-mère. De toute façon elle avait Alzheimer alors j'étais sûr qu'elle m'emmerderait pas, et puis à chaque fois elle me filait du fric parce qu'elle oubliait qu'elle venait de le faire y'a dix minutes. Je pus avoir quelques années de repos, mais genre, quand je dis 'repos', je veux dire me reposer des parents, de l'école, des conneries du genre, pas de la drogue... Geenre vous croyiez quand même pas que j'allais arrêter si facilement. Ah bah tiens, ça me rappelle le jour où ma tante m'a forcé à aller à un centre de désintoxication, j'ai débarqué dans la réunion déguisé en paquet de marijuana en chantant une chanson sur la légalisation du cannabis avant de me barrer en courant... Euh, ouais, j'en étais où déjà ? Ah voilà. J'avais pris une pause de deux ans que je passai à fumer, m'entraîner à la guitare, jouer à la Playstation et méditer sur mon existence. Nooon je plaisante, j'ai pas que ça à foutre.
Mais un jour, alors que je prenais ma douche (j'éviterai certains détails), une illumination me tomba dessus... ah non ça c'était la savonnette. L'illumination, je l'ai eue après avoir assisté à un concert d'un groupe local. J'avais envie d'être dans un groupe, moi aussi. Ou du moins, de faire quelque chose de ma vie. Alors je me décidai à bouger, à changer ma vie. Parce que de toute façon Lara Croft commençait à me faire chier et je sentais que Betty allait bientôt rendre l'âme, alors autant me préoccuper avec autre chose pour me préparer au choc. C'est ainsi que je quittai Belgrade, ma belle ville serbe, pour m'envoler à Chicago. Pourquoi Chicago ? Pourquoi ? Mais qu'est-ce que j'en sais moi, j'y suis allé et puis c'est tout. J'y suis installé avec le peu d'argent que ma tante et ma grand-mère avaient cotisé pour me refiler, mais aussi mon sac plein de rêves (et de weed) sur le dos. J'avais plus trop le choix, je dus me coltiner un appartement pouilleux en centre-ville et un minable métier de serveur dans un sale bar pour payer mes cours de guitare, parce que je comptais bien y arriver, un jour. Je comptais bien monter mon propre groupe, devenir sofamous et faire rager mes parents en leur envoyant des dédicaces à la télé. Ouais enfin, c'est assez dur de monter un groupe quand on a pas d'amis. J'avais pas d'amis, et j'en ai toujours pas d'ailleurs. Je suis forever alone, seul avec ma Betty et ma Gaston (ça fait bizarre hein).
Je fais comme je peux avec ma vie, maintenant. J'ai un peu de mal à m'en survivre mais bon, quand on survit à l'apocalypse zombie (sur la Play' bien sûr) on peut bien survivre à la vraie vie, non ?

Bon, je vous abandonne là, j'suis en manque, j'vais chercher mon dealer.
...J'suis en manque de drogue hein. J'veux dire, le dealer, c'est pour avoir de la drogue, pas pour... enfin.... ouais. »





Moi c'est « Hyori »


Age : 14 ans, ne vous en faites pas pour moi, je suis beaucoup plus vieille dans ma tête What a Face (même si parfois, on le dirait pas vraiment...)
Avatar : Faglex Fagskarth Alexander William Gaskarth ♥️
Pays : Maroc.
Crédits des créations utilisées : stories-yettounfold, earthokaely-xo @ tumblr
Comment as-tu connu le forum ? Topsite ♥️
Qu'en penses-tu ? Suggestions ? Tout simplement farpait *-*
Code du règlement : Isobel Valide et est d'accord (a)
Mot de la fin : Euh, j'aime. o/



Dernière édition par Stanislas A. Milanković le Jeu 16 Juin 2011 - 21:32, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Sam 4 Juin 2011 - 22:55

bienvenuuuuuee Heart
bon choix d'avatar S\'il to plait Crazy heart
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Sam 4 Juin 2011 - 22:55

Bienvenue parmi nous Wink
Bonne continuation pour ta fiche et ton âge va en enchanter une ♥️
Si t'as des questions, n'hésite pas le staff est là :)
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Sam 4 Juin 2011 - 23:01

    je n'hésiterai pas à vous harceler de mps si j'ai des questions, ahah ;D
    merci à vous ♥
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Sam 4 Juin 2011 - 23:03

Aujourd'hui, je suis officiellement la moins jeune du forum. Moi ça m'fait ...
Citation :
✗ Mes rêves et secrets : Un jour, j'ai rêvé que j'étais le Power Ranger rose et...
xDD Le rose ? Ca veut peut-être dire quelque chose :O

Sinon bienvenue et bonne chance pour ta fiche !
Bon choix d'avatar ouais !
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Sam 4 Juin 2011 - 23:05

Bienvenue sur le forum ! (:

Si tu as des questions n'hésite surtout pas le staff est là, et bon courage pour ta fiche.

Je te préviens qu'au vu de ton âge... Les propos de certains RP peuvent choqué... Tu en prends les responsabilité? (a) Tu es prévenu Wink (a)
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Sam 4 Juin 2011 - 23:07

    quelque chose... ouais, sûrement, ça doit être un signe ! 8D
    ohlala, lady gaga ! je te retourne le compliment dans ce cas. ♥
    merciiii :'D

    merci isobel, je n'hésiterai pas si j'ai des questions ! &ne t'inquiète pas, rien ne me choquera, ou du moins je saurai contrôler ma curiosité ahah xD merci encore ♥
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 3892
✗ Orgasmes obtenus : 168


Une nuit, j'ai rêvé que j'étais Dieu.
Au matin, je réalisais mes rêves

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Sam 4 Juin 2011 - 23:07

Bienvenue sur le forum et merci pour ton inscription !!
Bonne chance pour ta fiche et en cas de question le staff est là pour y répondre Heart

Citation :
Aussi fauché qu'un champ de blé en pleine saison de récolte.
Comme c'est romantique ...... XDDD


You got curves like the ocean, gonna take it in slow motion got emotions that'll make it last. You got freckles on your shoulder. I've been dreaming that we could, dreaming that we could be sticking together. I got evidence cause every time I turn a corner, it's up against the wall and as the rest of the world fades out. As the rest of the world fades out.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closertotheedge.purforum.com

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Sam 4 Juin 2011 - 23:08

Si rien ne te choc *-* Non c'est juste qu'on ne sait jamais les parents qui passent sur le forum ou autre .... x) En tout cas bonne chance pour ta fiche mon mignon Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Dim 5 Juin 2011 - 7:56

Bienvenue sur le forum Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 2248
✗ Orgasmes obtenus : 90


ADMIN DEJANTEE
☠ La mort est douce et paisible.

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Dim 5 Juin 2011 - 9:45

Bienvenue sur le forum & merci de ton inscription ! Saut
Bonne chance pour ta fiche et amuse-toi bien sur le forum Very Happy

Mél, je t'annonce officiellement que tu n'étais déjà pas la plus jeune avant l'arrivée de Stanislas (j'adore ton pseudo, en passant xD). Rolling Eyes




When she was just a girl, she expected the world, But it flew away from her reach, so she ran away in her sleep. And dreamed of para-para-paradise, para-para-paradise, para-para-paradise, every time she closed her eyes. When she was just a girl, she expected the world, but it flew away from her reach, and the bullets catch in her teeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Dim 5 Juin 2011 - 13:02

    woah, quel accueil *-* merci à vous tous ! je suis sûre que je vais me plaire ici. ♥
    Citation :
    Comme c'est romantique ...... XDDD
    hehe ouais, je suis poète dans l'âme... 8D
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 812
✗ Orgasmes obtenus : 206


.

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Dim 5 Juin 2011 - 14:02

Bienvenue parmi nous ! Heart
J'aime ton prénom Crazy heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Dim 5 Juin 2011 - 16:32

    haha merci beaucoup à toi ♥️ je te retourne le compliment Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Dim 5 Juin 2011 - 16:50

Summer K. Jones a écrit:


Mél, je t'annonce officiellement que tu n'étais déjà pas la plus jeune avant l'arrivée de Stanislas (j'adore ton pseudo, en passant xD). Rolling Eyes

Mais il fallait me le dire plus tôt Happy
*Ok j'arrête de flooder.*

Re-bienvenue *SORS*
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Dim 5 Juin 2011 - 17:20

    ptdr, re-merci ! xD ♥
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Lun 6 Juin 2011 - 19:14

Bonjour a toi le petit jeune et bienvenue *___*
Bon, comme tout le monde te dis ce qu'il aime, je m'y met aussi, moi ce que j'aime c'est ça

Comment ça je suis une obsédée? * sors avant de se faire taper dessus par Shasha *
Sinon a part ça * mode admin on *
Bienvenu, bon choix d'avatar, et surtout, si tu as la moindre question, n'hésite pas, tout le staff de barjo est là pour te répondre. * Comment ça je fais peur aux nouveaux? T.T *
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Lun 6 Juin 2011 - 20:50

    muhahaha j'me suis bien dit que cette bannière ne laisserait pas grand monde indifférent *__* -fuit-
    merci beaucoup à toi, & non tu ne me fais pas peur, je suis pire 8DDD
    je n'hésiterai pas si j'ai des questions. merci encore ♥
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Lun 6 Juin 2011 - 22:00

Perso, je préfère le tee-shirt Justin Bieber de ta signature.
*SORS*
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Lun 6 Juin 2011 - 22:02

HO GOSH Je n'avais même pas vu son t-shirt ! Ha... Ha... L'acteur baisse fortement dans mon estime ! *sors loin et rejoins Mélusine* Ne discriminons pas Bieber voyons ... x)
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Mar 7 Juin 2011 - 19:19

    Ben voyons, je voulais juste bénir l'image de Bieber de ma bénédiction divine en acceptant de la porter, c'est tout ! Je suis un Dieu, je me dois d'aider mes fidèles. ♥ *sort encore plus loin et... va finir sa fiche, tiens ._.*
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Jeu 9 Juin 2011 - 14:59

Bienvenue parmi nous, * très en retard *

J'adore ton prénom : j'ai mon meilleur ami qui s'appelle comme ça ♥️ Stany ♥️ =)

Bon courage pour le reste de ta fiche et puis, j'adore le commencement, son caractère est génial! Surtout que tu as su le rendre crédible : ce n'est pas un demi dieu, la perfection réincarnée... Et c'est pas forcément facile pour tout le monde d'ajouter tant de défauts à son perso...

Bref j'adore et vivement la suite Wink

Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Jeu 9 Juin 2011 - 17:01

    woah, tant de compliments ! ça me fait vraiment plaisir, merci *.*
    bah ouais, j'ai l'habitude de toujours donner plein de défauts à mes personnages, sinon c'est pas fun. mais stanislas est le premier vrai 'loser' que je joue xD je trouve que c'est pas drôle les personnages parfaits avec juste des défauts mignons è.é

    mais merci encore pour les compliments ♥ & j'ai fini le caractère au cas où tu voudrais lire ;D -s'attaque au physique-
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Jeu 9 Juin 2011 - 17:08

Tout lu et je kiff toujours autant ♥ Je voudrais un lien avec ton personnage, obligé! Probablement l'un des rares liens positifs que je voudrais posséder d'ailleurs!

Ho et terrible également le titre de ta fiche! Et en plus, c'est du vrai de vrai!
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   Jeu 9 Juin 2011 - 17:16

    je suis flattée, vraiment ! heureuse que tu aimes 8D ♥ et bien sûr pour le lien, de toute façon je comptais t'en demander un après validation *-* tu peux être mon fan number one fufufu. -sort-

    haha j'approuve, c'est tellement vrai xD et puis ça décrit stanislas teeellement bien (a)
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: « l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.   

Revenir en haut Aller en bas
 

« l'intelligence artificielle n'a aucune chance face à la stupidité naturelle » ; STANISLAS ANDELKO.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Retour ... de face-the-clinik
» f16 face au toit de l europe
» mur qui fait face au nord...
» La nourriture artificielle...
» En face de tréboul
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Closer to the edge :: Fiches refusées-