AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
En raison d'une démotivation générale au sein du staff et des membres absents, le forum est en hiatus.
Revenez dans quelques semaines/mois, avec un changement de staff et un tout nouveau tout beau, forum.
Merci à ceux qui sont restés jusqu'au bout et pour leur soutien. En espérant vous retrouver à la réouverture ...
Heath, Summer & Camilya.

Partagez | 
 

 Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mar 3 Mai 2011 - 21:55


Cassis Vanillé Akerfeldt


Date & Lieu de naissance : 26 novembre 1993 Sur Stockholm. En Suède pour les incultes ! Je n'y ais pas vécut longtemps, du moins pour ma part et bien entendu et ma mère. Mon père et mes frères, ont réussi à partir alors sur les States bien avant nous. Mon père trouva un boulot là-bas alors que je passais les cinq première années de ma vie sur la belle capitale suédoise. Je suis arrivée sur Chicago qu'à mes cinq ans.
Métier : Je travaille dans un lycée... Bizarre hein ? Le métier que j'y exerce ? Femme de ménage... Vous n'imaginait même pas dans quelle condition je bosse... Une vraie misère, tout ça pour payer mon année à la fac... Bosser le matin très tôt avant de filer en cours... Je dors très peu... Je vais la journée en fac de Médecine ou j'y suis en seconde années... Je veux être médecin légiste... Après je suis au sein d'une association pour aider les drogué. Je parraine et fait de mon mieux pour sortir les gens de là. Je vais dans la rue démarche auprès des drogués et essaie de les attirer dans l'association afin de les faire cesser ce type de dépendance. Je veux la paix dans le monde et veux que tout ce que je veux se réalise. Au fond, je suis encore innocente... Trop même...
Groupe : Ceux qui font le bien.
Statut familiale : Il y a un homme dans ma vie... Un homme qui est terriblement riche... Et moi je fais cendrillon... Sérieusement ça craint non ? Il ne sait pas que je suis pauvre... En fait je crois qu'il pense que je suis riche... Mais que pensera-t-il de moi quand je lui dirais que je suis obligé de laver les chiotres d'un lycée pour avoir de quoi payer ma fac ? Il va me quitter ? J'en sais rien... J'ai pas trop envie de le perdre...
Statut sociale : Ni riche ni pauvre. Mais, malheureusement mes parents n'ont pas assez d'argent pour me payer la fac... Vive l'Amérique ... Je ne m'en plains pas, je ne vais pas m'en plaindre, je ne suis pas malheureuse, je ne suis pas a plaindre, il y a toujours pire je trouve dans la vie .... non ? De toute façon il suffit de voir les gens qui vivent dans la rue pour se dire que oui... Il y a pire que nous.




Moi c'est « Pseudo »


Age : 23 ans
Avatar : Fride Gustavsson.
Pays : France.
Crédits des créations utilisées : Tumblr
Comment as-tu connu le forum ? Et bien je cherchais et j'ai trouvé... En plus bordel Jared Leto les références et tout de 30STM.... Comment ne pas craquer ?
Qu'en penses-tu ? Suggestions ? Franchement il est plus que super coup de foudre !!! (=
Code du règlement : Heath te l'a donné ... *sort avant qu'Iso débarque*
Mot de la fin : Peace & Love & Sexe...



Dernière édition par C. Vanillé Akerfeldt le Mar 3 Mai 2011 - 23:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mar 3 Mai 2011 - 21:56


    « Who I am ? »





« How I am ? »

    Le caractère... C'est quelque chose d'assez impressionnant chez moi. Il parait que j'aurais tendance a être un peu bipolaire... Est ce normale d'après vous ? Je me le demande bien, mais je sais qu'au fond nous sommes tous un peu de la sorte... Oui juste un petit peu... Petite j'étais toujours de bonne humeur, je trouvais que tout était beau tout était parfait et je ne m'énervais jamais... Même quand mon grand frère devait me garder alors qu'il se droguait comme un taré... Cependant même drogué, il savait s'occuper de moi il ne m'avait jamais négliger et il était hors de question que ces potes droguer me fasse quoi que se soit... Bref, je m'égare... Pour ce qui est de mon caractère, j'ai toujours été la fille qui écoute la fille qui conseille et qui réconforte d'un naturel sans faille. Je trouve toujours les bons mots. Je suis une fille des plus tactile j'ai besoin de toucher de sentir les choses et j'ai terriblement besoin lorsque je m'énerve que l'on me serre dans ses bras pour canaliser mon énergie et me contrôler. Je vous l'avais dit... Je suis bizarre... Je suis une fille qui tremble et qui pleure quand elle s'énerve... C'est comme ça on pourrait croire que je suis triste mains en fait je suis en colère... Je n'aime pas m'énerver alors je pleure sans trop pouvoir me contrôler... Parfois en pleine rue je suis obliger de me blottir contre un mur ou un poteau et je m'enlace moi même comme si quelqu'un me faisait un câlin pour essayer de me calmer, ça marche pas beaucoup... Mais ça m'apaise un peu... La jalousie, je ne connais pas, je n'ai jamais été réellement jalouse, je m'en fou un peu... Peut être que quand je serais réellement amoureuse j'aurais ce défaut mais pour l'instant il n'est pas là... Je ne suis pas égoïste, faire partie d'une association le montre assez je pense... J'aime donner à mon prochain... Je donne toujours des sous au SDF même si moi je dois ne plus en avoir par la suite... Je suis trop généreuse et j'ai le coeur sur la main. Je ne peux rien refuser... C'est comme ça... C'est moi Vanillé..


      Mon physique... C'est quelque chose qui m'énerve un peu a vrai dire... Je ne comprend pas réellement pourquoi les gens ne se basent pour la plus part que sur le physique... Mais bon ma foie... Il en faut bien. Certes j'aime bien regarder les beaux mecs mais quand même... Ou bien même les jolies filles, après tout cela ne me gène pas... Mais bon... Je suis une fille assez comment dire... Grande... Ouais pour seulement 17 ans je mesure déjà un mètre quatre-vingt trois... Autant dire beaucoup... Si j'ai le malheur de mettre des talons je mesure plus d'un mètre quatre vingt-dix.. Je passe pour une géante surtout que je suis de nature très mince. J'ai beau manger ce que je veux je ne prend pas un gramme. je peux manger Macdo tout le temps sans aucun souci... si c'est pas beau ça ? Mais il y a mieux quand même dans la vie... x) J'ai une chevelure a moitié longue, s'arrêtant sous les épaules Parfois ils bouclent, parfois non ils font un peu ce qu'ils veulent ces méchants... Mes yeux sont d'une couleur bleu verdâtre, tout dépend de mon humeur. Parfois sa vire un peu au vert, sinon ils sont bleu gris. Très profond et poignant lorsque l'on me regard droit dans les yeux. Je sais en jouet et j'en use parfois un peu trop... Je dois peser a tout casser moins de cinquante cinq kilos... Oui je vous l'avez dit je suis très grande et très mince... Beaucoup me demande si je suis mannequin mais non... Moi ce que je veux être c'est médecin... Oh ça oui et pas n'importe qu'elle médecin... Mais ça on s'en fou... J'ai une voix chantante, grave mais féminine avec un accent bien suédois. Un peu comme les russes. Je roule les R constamment alors que pourtant j'ai vécut une vie sur les States... Mais bon il faut croire que j'ai gardé pas mal de chose de chez moi. Je m'habille en général de façon sexy et de façon a mettre en valeur mon corps j'aime me faire remarquer... Je me sens désirée... J'ai un piercing a la langue que j'enlève la plus part du temps pour ne pas effrayer les gens, j'ai aussi un piercing au nombril et un tatouage au niveau de ma fesse. Il remonte vers le bas du dos. Vous voulez savoir ce que c'est? Hmpf on est pas assez intime pour cela Wink


« This is my past ... »

La vie est parfois cruelle, parfois simple, parfois sympa parfois bien parfois neutre parfois elle n’est rien du tout. Pour moi je ne saurais dire ce qu’elle était réellement. Ma vie était loin d’être parfaite, elle ne l’était pas du tout même, mais elle m’allait à la perfection. Je n’étais pas le genre de fille grincheuse et qui râle sur ce qu’elle a loin de là même… Mes parents m’ont très bien éduqué sur ce point là. Et même mes grand frère…Oh ça oui… a la base je n’étais pas voulu. Mes parents ne s’attendaient pas a avoir un autre enfant… qui plus est une fille… Ils avaient déjà trois fils et ne voulait pas d’autre enfant surtout pour l’âge qu’ils avaient… Mon père avait déjà cinquante ans… Et ma mère en avait quarante quatre … Autant dire que se fut un vrai miracle. Que je sois en bonne santé surtout. Voyons le principal tout de même… J’avais trois frères… Un de dix ans de plus que moi, l’un de treize ans de plus et le tout premier lui qui avait dix sept ans de plus. Autant dire beaucoup… J’ai passé les cinq premières années de ma vie seule avec ma mère en suède. Mon père est mes frères étant parti pour l’Amérique pour trouver un travail et se sortir de la misère dans laquelle ils vivaient depuis trop longtemps. Ma mère m’apprit alors à parler Suédois, bien évidemment et anglais. Il parait que lorsque l’on est petite on apprend beaucoup plus vite… Mais dans mon cas c’était déjà couru d’avance, je parlais très bien suédois et anglais. J’étais une vraie petite fille prodige. Je n’étais même pas rentrer en maternelle que je savais compter, je savais pratiquement lire et je commençais à écrire. J’étais enfermé dans ma bulle a moi, un monde totalement appart qui me plaisait. C’était l’essentiel, je pense. Tant que moi je suis heureuse même si au fond je suis plus que différente de certaines personne. Je m’en fichais royalement… totalement… Et même si les cinq premières années de ma vie je n’ai pas connu mon père et mes frères, je les aimais terriblement comme si je les connaissais, comme s’ils faisaient partis de ma vie alors qu’ils ne m’avaient jamais vu puisqu’ils étaient partis bien avant ma naissance… Ils ne voulaient pas embarqué ma mère enceinte dans un pays qu’elle ne connaissait pas. Autant accoucher la dans une belle maison et dans un lieu sur que dans un squatte ou je ne sais quoi… C’était ce que j’aimais des hommes de ma vie. Ils étaient quatre et ils étaient vraiment parfait à mes yeux.



Se fut donc l’année de mes cinq ans que j’arrivais alors en Amérique. Plus précisément Chicago. Mon père avait trouvé un boulot là-bas ou il était cuisinier dans un restaurant. Il avait un salaire normal, même si pour nous tous se n’était pas glorieux. Mon grand frère, Stefan, qui lui avait vingt trois ans bossait en tant que videur dans une boite de nuit en essayant de bucher un peu dans la photographie une de ses principales passions. Mon frère de dix huit ans, Jared lui venait d’obtenir son bac avec succès et il se cherchait un travail ne voulant pas continuer à bucher d’après ce que j’avais compris. Quand au dernier qui lui avait quinze ans, Nathanaël était au lycée mais apparemment c’était un peu un cas a part. Pourquoi ? Je ne saurais le dire. Tout ce que je sais c’est que lorsque je suis descendu de l’avion et que nous sommes arrivées dans l’aéroport alors qu’elle me tenait par la main, je ne savais pas ou regarder, ni a quoi ressemblait les hommes de la famille. Mais bizarrement lorsque je tombais nez à nez avec quatre beaux hommes… je su directement que c’était oui. Oui, c’étaient eux les hommes de la famille, des hommes d’une élégance parfaite. D’abord timide, je me cachais derrière les jambes de ma mère. Les regardant un par un. J’aurais toujours cru qu’ils seraient comme ma mère et moi, blanche et blond… Mais il faut croire que non. Le plus vieux mon père était légèrement halé et été brun. Mes frères étaient tout aussi bruns que lui. En fait, mon père n’était pas réellement suédois. Il était portugais… Portugais qui était tombé fou amoureux de ma mère lors de son voyage en Suède, tellement fou qu’il s’y installa pendant de nombreuses années… J’étais donc l’intrus ? Une petite blonde ? Certes je n’étais pas blonde platine, j’avais parfois des mèches plus brune que blonde mais tout de même… Le premier a venir vers moi fut mon père. Me prenant même dans ses bras sans que je ne puisse dire quoi que se soit. Je n’avais que cinq ans, mais ce moment là serait gravé en moi pour toujours. J’avais touché son visage de mes petites mains, lui souriant. Les baisers volèrent, les accolades aussi et j’en passe. Après lui j’eus droit aux bras de Stefan. Il était beau, c’était mon frère… Puis Jared qui lui ne manqua pas de m’ébouriffer un peu trop les cheveux à mon gout. Et contre toute attente, le dernier des frères, Nathanaël, ne s’approcha pas de moi. Mains dans les poches, une légère petit barbe qui commençait a s’imposer il baissa son regard totalement bizarre dans mes yeux. J’aurais surement dû avoir peur. A l’époque je ne comprenais pas qu’il était sous l’emprise de la drogue… A cinq ans on ne sait pas ces choses là… Et c’est moi-même qui aie donc fait le premier pas. M’avançant vers lui je tendais les bras pour qu’il me prenne sauf qu’il ne bougea pas me regardant en souriant faiblement comme pour se moquer de moi. Haussant les sourcils je me souvenais parfaitement de notre conversation. « Tu ne m’aimes pas parce que je suis blonde et pas brune ? » son rire éclata franchement sans que je ne m’y attende. Me prenant dans ses bras il me serra aussi fort que le reste de la famille. « Mais si je t’aime, tu es ma petite sœur. Une fille… Et j’étais en train de me demander comment j’allais te protéger du monde dans lequel on vit… si je te couvre de poupée ça devrait le faire… » Je me demandais s’il était vraiment sérieux… N’était-il pas au courant que j’étais plus intelligente que les gens de mon âge ? Que je savais compter, lire, écrire, parler convenablement, que j’utilisais des mots de vocabulaire que même ma mère n’utilisait pas et que je rentrais directement deux classes plus hautes que la mienne ? « Des poupées ? Offre-moi plutôt un livre de sodoku… Et garde toi les poupées, c’est pour les filles les poupées pas pour moi ! » Riant de plus belle, je sentis ses lèvres sur mes joues et mon front, a vrai dire un peu partout sur mon visage il avait l’air tellement heureux tout à coup… « T’es bien ma sœur toi. Il parait que tu es un vrai génie. Neuf fois neuf ? » « quatre vingt un… J’ai le droit d’être reposé par terre ? » Me tenant plus fermement il se mit a marcher à côté de ma famille me portant alors dans ses bras jusqu’à la voiture. Il fit de même une fois à l’intérieur me gardant sur ses genoux comme si j’étais une petite princesse fragile et j’en passe. Je ne me doutais pas encore a cette époque si que ma relation avec Nath serait des plus parfaite malgré qu’il soit drogué… Que je serais choyé, que je serais couvé comme jamais… que je serais sa princesse l’unique…



Chicago n’était pas réellement une ville pour moi. Trop de criminalité, trop de tout en fait… Je n’aimais pas mais je n’avais pas réellement le choix. L’école dans laquelle j’étais, n’était pas prestigieuse mais avait accepté de me mettre dans une classe deux fois supérieur à la mienne. Et même là j’avais un niveau bien plus haut que ceux de ma classe… Je n’avais que sept ans et au lieu d’être en seconde année de primaire je me retrouvais en dernière année. Autant dire qu’à l’âge de huit ans j’entrerais dans le collège. Les gens s’y était fait ou alors je mentais sur mon âge. Je n’aimais pas trop être la petit fille dont tout le monde parle, je n’aimais pas que les regards se tourne vers moi et j’en passe. Non je détestais ça même… Déjà que les gens se fichait de moi pour mon accent suédois, un accent un peu comme les russe, je roulais énormément les R et de plus mon accent était vraiment, vraiment prononcé… Je ne passais pas inaperçu… L’école était facile pour moi… Et j’avais des instructions a suivre à la lettre. Lorsque je sortais de l’école, je devais prendre le bus pour aller chez Nathanaël qui lui me gardait le temps que mes parents finissent le boulot histoire que je ne sois pas seul chez eux. Ce qu’ils ne savaient pas c’est que la plus part du temps j’étais seule aussi chez lui. Il était au lycée et il devait bosser à coté pour se payer son petit studio et bien évidemment les cachets qu’il consommait. Je n’étais pas dupe j’avais très vite compris ce qu’il faisait mais je l’aimais toujours autant. Il ne me décevait pas, jamais a vrai dire… Oh ça non jamais. C’était mon frère, je l’aimais et en deux ans nous nous étions terriblement rapprochés l’un de l’autre à tel point que parfois je vivais plus chez lui que chez mes parents. Son studio était certes petit mais j’y avais ma place. Il avait un grand lit, deux places et un canapé clic clac. Quand nous étions seuls, je dormais avec lui ce qui n’était pas dérangeant. Mais quand des amis à lui venaient se droguer ou autre avec lui, je prenais le petit clic clac et il me foutait au fond d’une pièce bien a l’abri. Et surtout crier si l’un de ses amis me voulait du mal. De toute façon personne n’en était arrivé jusque là… Ils étaient bien trop défoncé pour pouvoir me faire du mal… au contraire ils s’amusaient à me faire sauter sur le lit ou alors a me faire des chatouilles, non ils étaient tous gentil… Et je crois que si l’un d’entre eux aurait osé me toucher il serait mort à l’heure qu’il est… Je me souvenais parfaitement d’une fois… Un vendredi soir, après les cours j’étais passé chez mes parents pour prendre des affaires pours tout le week-end, comme a chaque fois a vrai dire… Mes parents bossaient dur et plus de quinze heures par jours… Mon père cuisinier et ma mère était serveuse dans le restaurant ou il faisait la cuisine… autant dire qu’elle bossait tout aussi dur que lui… arrivant au studio de mon frère j’entrais sans souci ayant la clé sur moi, comme toujours. Voyant la fumée sortir de par la porte, je toussais violemment en poussant la fumée de mes mains. Il était allongé sur son lit à ces côtés son nouvel ami qu’il connaissait depuis peu. Heath. Claquant la porte, parfois je me sentis trop adulte alors que je n’avais que sept ans. Bientôt huit mais chut. Filant ouvrir la fenêtre pour pouvoir respirer convenablement je toussai franchement en me tournant vers eux. « Nathanaël ce n’est pas un aquarium ta chambre ! Et toi Heath tu pourrais au moins… Me soutenir ! » Dis-je d’un ton las avant de filer dans le coin cuisine pour ouvrir le frigo et en sortir du coca pour pouvoir alors goutter. « Tu devais pas sortir plus tard toi ? » « Prof absente… » Le regardant faussement méchant je lui tirais la langue en m’asseyant alors sur la table les regardant a moitié affalé sur le lit totalement défoncé, mon frère me souriant faiblement. Heath me levant la main comme pour me dire bonjour, je levais un sourcil en faisant de même. Finalement, je passais ma soirée sur l’ordinateur de mon frère et a faire mes devoirs le temps qu’ils se remettent un tant soit peu de la drogue qu’ils avaient consommé tous les deux. Se ne fut que six heures plus tard alors que j’étais sur Nath à lui taper le visage mais aucune réponse. Passant alors sur Heath je m’asseyais lentement sur son torse en lui tapotant la joue. Attrapant franchement mon poignet sur le coup je me figeais en croisant alors son regard bleuté. « Qu’est ce qu’il a ? Qu’est ce que tu fou sur moi toi ? » Regardant sa main tenir mon poignet je restais sur lui sans bouger. Je n’avais jamais aimé l’autorité ni même la violence… Tremblant quelque peu je baissais le regard les larmes montant rapidement aux yeux. « J’ai faim… et il n’y a rien dans le frigo... Nathanaël n’a pas fait les courses… » « Ben commande un truc à manger, pour trois tant qu’à faire… » « J’ai sept ans, je le sors d’où l’argent moi ? » « Prend mon porte feuille… Et commande des pizzas ils livreront… » Tirant sur mon poignet il le lâcha doucement en me tapotant le mollet comme pour me dire de sortir de sur lui. Ce que je fis rapidement. Attrapant alors le téléphone je cherchais sur le net une pizzéria quelconque et commande trois pizzas. Une pour Nathanaël, une pour Heath, et une… ben pour nous trois. Je ne mangeais pas non plus énormément au vu de mon âge, même si je mangeais trop d’après tout le monde… Mais pas ma faute si je ne prenais pas un gramme… J’étais déjà une vraie perche pour mon âge… trente cinq minutes plus tard le livreur de pizza arriva. Prenant l’argent dans le pote feuille de Heath je le payais et apporta les pizzas au lit donnant une claque a mon frère pour qu’il se réveille. Une claque, deux claques. La troisième fut par Heath et largement plus forte. Riant tous les deux ensemble, mon frère se réveillant en grognant comme jamais marmonnant dans sa barbe. M’installant entre les deux chacun pris sa pizza mangeant alors devant la télévision. Mon frère me piquant de ma pizza, je souriais faiblement le laissant faire. Il faisait toujours cela de toute façon… Heath faisant de même, je me tournais vers lui en lui prenant une part de la sienne. « Hey, t’es trop jeune pour bouffer autant ! » « Tu piques ma pizza… Sans me demander… Ne cherche pas… Je suis une goinfre ! » « Sale gosse » « Laisse là Heath, Vanillé bouffe pire qu’un mec et veut toujours avoir raison sur tout… » Tournant un vague regard vers Heath je lui tirais la langue en mordant alors dans sa part de pizza souriant en la mangeant devant lui l’air de rien.

Quelques mois plus tard, le vingt six novembre plus exactement je faisais huit ans. Pas grand-chose non ? Mais pour moi c’était déjà pas mal… Je venais d’entrée au collège et je me sentais des plus exclu, a tel point que quand je rentrais chez Nathanaël je ne lui parlais même plus, je ne prenais pas le temps d’ouvrir la fenêtre alors que parfois le studio ressemblait à un aquarium. Heath était toujours de la partie. Parfois ils sortaient et me laissé seuls et je les retrouvais le lendemain matin dans le lit a pioncer comme deux idiots… Il m’arrivait parfois de les réveiller pour qu’ils se bougent un peu les fesses, je n’aimais pas franchement le faite qu’ils restent là à colmater et a se droguer devant moi… Je voyais bien la poudre blanche défiler dans le studio, je connaissais des noms de drogues qu’à mon âge je ne devrais même pas connaitre… Il m’arrivait même de donner des doses a l’un ou a l’autre quand les deux avaient le poids de bouger… Voir la paille, le rail, les entendre sniffer, des mots que je connaissais que trop bien pour mon petit âge… Mais aujourd’hui, je voulais tellement avoir un jour exceptionnel… Mon anniversaire, mon jour à moi, un jour unique… De plus ça tombait en plein week-end, un samedi… Autant ne pas rester dans le studio a ne rien faire quand même… Ce matin là, je m’en souvenais comme si c’était hier… Me levant la première je m’étais défait des bras de Nathanaël qui dormait à moitié sur moi alors que Heath et un autre type était dans le grand lit a dormir comme deux morts… C’était même limite… Allant vers eux, je vérifiais qu’ils étaient bel et bien vivants. Chose faite, je filais sous la douche rapidement en m’habillant alors d’un simple jean et d’un pull. Enfilant alors une écharpe, je pris le porte feuille de Heath, il savait parfaitement ce que je faisais et il m’avait clairement fait comprendre que je pouvais tant que j’achetais de la bouffe. En même temps … qu’est ce que je pouvais acheter d’autre ? Filant dans une boulangerie, je pris de quoi déjeuner pour tous revenant alors au même moment que le troisième sorti. Je ne l’avais jamais vu. Me tapotant la tête comme si j’étais un vulgaire chien il laissa la porte ouverte. Je le regardais filer dans les rues de Chicago rentrant alors à nouveau dans le studio. Tout était encore fermé. Plissant le nez sous l’odeur de fauve je posais le tout sur la table ouvrant alors les volets et les fenêtres. Tirant sur la couette qui couvrait mon frère et celle qui couvrait Heath je tapais dans mes mains. « Debout la dedans !!! Debout, debout et encore Debout !!! » Me tournant vers mon frère je poussai u long cri en reculant tombant alors sur le sol en me tournant. « Putain Nath t’es nu ! » Hurlais-je en filant me cacher derrière le lit ou dormait Heath. Certes j’étais proche de mon frère, mais jusqu’à présent je ne l’avais jamais vu nu… Non et à vrai dire je n’avais pas envie de le voir nu… « Putain on peut pas dormir en paix dans cette baraque ? Vanillé tu fais chier la couette bordel ! » Ne disant rien je ne bougeais pas croisant les bras sur ma poitrine regardant alors le mur devant moi assise a même le sol attendant que les deux émergent enfin… Se ne fut que trente minutes plus tard que Nathanaël s’habilla. Sans lui adresser un mot je m’installais a la table déjeunant alors tranquillement toute seule, me demandant s’il allait penser à mon anniversaire. J’en doutais vu son état… Et pourtant… Il y avait pensé… « Joyeux anniversaire ma petite poupée suédoise… » Me donnant un paquet enveloppé je le pris en le regardant lui sautant alors dessus pour le câliner avant bien même d’ouvrir son cadeau. Je ne saurais dire combien de temps dura l’étreinte mais longtemps. Ouvrant alors le paquet un sourire s’illumina lorsque je vis le bracelet en coquillage. Il savait a quel point je voulais aller a la plage a quel point je rêvais de partir de Chicago et de nous éloigner de ce monde pourri… Le mettant rapidement je tendais les bras pour qu’il me prenne contre lui. L’embrassant rapidement je sentis un truc sur ma tête posant ma main j’enlevais le chapeau que Heath venait de me mettre sur la tête. « Bon anniversaire gamine qui me réveille constamment… » Haussant un sourcil je regardais le chapeau un long moment surprise d’un tel geste de sa part. Le mettant a nouveau sur ma tête je lui fis un franc sourire avant de me jeter dans ses bras a lui déposant alors un bisou sur sa joue. « Merci beaucoup Heath ! » Me serrant dans ses bras il me reposa au sol et se fut ainsi que je gardais les cadeaux sur moi toute la journée ayant beaucoup de mal a m’en séparer.



Les années passèrent et passèrent, autant dire que rien n’avait réellement changé dans notre mode de vie, si ce n’est que notre mère fut tuée lors d’une fusillade en plein cœur de Chicago. Une vie pourrie… Du coup je me suis installée complètement chez Nathanaël vivant avec lui comme on le pouvait. Je n’avais que onze ans… Et lui vingt et deux. Heath venait toujours au studio et ils se droguaient de plus en plus. A tel point qu’ils firent tous les deux a plusieurs reprises des overdoses… Et comme à chaque fois j’allais les voir à l’hôpital quand ils y étaient. J’avais toujours sur moi mon bracelet que mon frère m’avait offert lors de mes huit ans, tout comme le chapeau de Heath. Je sortais toujours avec et j’en prenais un grand soin. Onze ans, bientôt douze et j’entrais déjà au lycée. Première année, j’étais pire qu’une surdouée comme disait mon frère et il m’arrivait de lui apprendre encore des choses alors que lui bossait simplement comme serveurs dans des fast-foods. Mais un jour bizarrement tout changea. Je ne saurais dire si c’était une belle journée ou une mauvaise, mais ce jour là une fille perdit la vie. Pas n’importe qu’elle fille d’après Nathanaël il s’agissait de la sœur de Heath. Je ne pouvais que comprendre sa peine. Nous avions perdus notre mère et lui il perdait sa sœur. Ça ne devait pas être facile. Encore moins quand j’appris qu’elle fut tuée par la drogue. Autant dire que ce n’était pas chose facile. Bizarrement, je restais consciente que quelque chose allait changer, quoi je ne saurais le dire. La dernière fois que je vis Heath se fut lorsque je me pointais a l’improviste chez ses parents pour le voir. Le voir pour lui dire toutes mes condoléances. Il avait une sale gueule, mais il faut dire que ça ne changeait pas réellement de d’habitude. Il était gravement marqué par la drogue… Une seule étreinte de sa part… Se fut la dernière fois que je le vis… Il ne revint jamais chez Nathanaël, plus aucune nouvelle rien… Non absolument rien. Mais la vie ne s’arrête pas pour autant comme on dit… Je continuais ma petite vie de lycéenne alors que mon frère lui continuait la drogue et le boulot pour payer son loyer. Jusqu’au jour ou tout s’envola en mille morceau. En pleine nuit alors qu’il aurait du rentré, il n’était pas là. Le lendemain non plus… Et les jours passèrent sans cesse et aucune nouvelle de Nathanaël. Stefan et Jared alerté par mes cris et ma peur, vinrent rapidement et on déclara alors sa disparition. Pour eux, il était mort d’une overdose quelque part. Après tout il en avait déjà fait. Je ne saurais dire si c’était vrai ou faux… en tout cas… Je ne revis plus mon frère … Le studio resta le même, je restais là vivant comme je le pouvais toute seule ne voulant pas vivre avec mon père qui lui c’était mis plus ou moins avec une autre femme. On dit que le temps panse le cœur. Je n’y crois pas trop… Stefan, mon frère ainé, payait le loyer sans rechigner ayant trouvé un bon boulot lui permettant de vivre de façon aisé. Douze ans, treize ans, quatorze ans, l’année du bac que j’eux avec mention très bien. Quinze ans l’année ou j’entrais enfin en fac de médecine. Une année de misère, une année horrible, une année que je redoublais car je n’y allais jamais… Se fut cette année là aussi que je choisi pour intégrer une association pour l’aide des drogués. Je voulais aider les gens a s’en sortir, je voulais a tout prix qu’ils suivent un autre chemin que mon frère. Heath ? Je n’avais aucune nouvelle de lui. Absolument aucune. J’étais retourné chez ses parents un jour. Tout ce que j’ai eu droit c’est de savoir qu’il ne vivait plus chez eux et que je devais partir sur le champ. Autant dire que je n’étais pas très aimé. Je n’étais pas riche, voilà le souci et mon image devait déranger dans le quartier. Super. Plus les mois passaient et plus je m’investissais dans l’association, je parrainais autant que je pouvais et essayer d’aider les gens à se sortir de la drogue. Et se fut l’année de mes seize ans que je le rencontrai lui. Elijah. Un homme au regard chocolat envoutant, un homme tout simplement parfait. Agé de dix huit ans, deux ans de plus que moi. Il n’était pas drogué, loin de là même… Mais c’était un dealer. Autant dire que pour moi il rentrait dans la même catégorie. Je l’avais simplement vu vendre sa dose a une camé que je suivais pour la faire cesser cette merde. « Ta la conscience tranquille ? De vendre de la drogue a des gens qui peuvent mourir d’une overdose ? » Son regard surpris, il me détailla de la tête au pied. « Pardon ? De quoi je me mêle toi… Dégage de là… » Le foudroyant du regard je me pinçais les lèvres en lui donnant un prospectus sur son torse de toute mes forces le poussant contre le mur n’ayant réellement peur de rien. « Plein de gens meurent ! Prend en conscience ! Tout ça c’est ta faute ! La tienne car tu leurs vends cette merde ! » Dis-je en pleurant sous la colère. Tremblante et pleurant comme une idiote car je n’aimais pas m’énerver je me sentis tout a coup complètement conne devant lui. « Tu pleures ? Hey pleures pas, je ne voulais pas… Merde moi c’est Elijah… Ne pleure pas… » Reculant essuyant alors mes yeux je lui tendais toujours le papier pour qu’il le prenne. Le prenant il le survola rapidement d’un coup d’œil avant de le fourrer dans la poche arrière de son jean. « Ton prénom… » « Vanillé… » « Joli… Ecoute, je fais ça pour aider mon frère, je n’ai pas le choix, ok ? Je vends les dose qu’il n’a pas eu le temps de vendre c’est occasionnel… Je ne veux pas d’emmerde ok ? Alors chez pas qui t’es mais garde ça pour toi. » Le regardant longuement, je hochais vaguement la tête avant de filer loin de lui préférant couper court a la discussion.



Dix sept ans… Année de merde non ? Ben Ouais année de merde. Nathanaël n’était toujours pas revenu, pour le reste de la famille il était simplement mort depuis trop longtemps… Moi je n’y croyais pas, non je n’y croyais absolument pas… J’étais enfin en seconde année de médecine, une très bonne année, mais pour payer mon année, le boulot est de rigueur… Travailler dans un lycée comme femme de ménage, je ne le conseil a personne… surtout quand on voit que les chiottes sont plus que sale et horrible… Mais c’était assez pour payer la fac, le loyer du studio et la bouffe. Oui surtout la bouffe… Je ne bouffais que des conneries, je me goinfrais de truc bien gras sans prendre un gramme. C’est ça d’avoir un corps parfait… Ou pas. Seulement dix sept ans et je mesurais déjà un mètre quatre vingt trois autant dire une vraie perche. J’étais toujours plus ou moins en contact avec Elijah, on s’est sacrément rapproché… Sauf que plusieurs mondes nous séparent… Le sien et le mien… Lui riche moi pauvre autant dire que ça ne fonctionne pas forcément aussi bien… Est-ce qu’il le savait ? Non il n’en savait rien… Je vis ma vie comme je le peux toujours a rechercher mon frère… Et je me dis qu’avec le temps peut être que Heath sait quelque chose… Peut être qu’il sait ou se trouve mon frère même… Après tout fut un temps où ils étaient sacrément pote… Bon certes la drogue aidé mais tout de même… J’étais donc aussi a sa recherche, même si ses putain de parents ne voulurent pas me dire ou il habitait. Je ne savais même pas s’il était toujours sur Chicago… au fond, il s’était peut être barré avec mon frère ? je n’en savais rien… tout ce que j’espérais c’était le retrouver lui en espérant que mon frère soit toujours vivant…




Dernière édition par C. Vanillé Akerfeldt le Mer 4 Mai 2011 - 17:40, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 3892
✗ Orgasmes obtenus : 168


Une nuit, j'ai rêvé que j'étais Dieu.
Au matin, je réalisais mes rêves

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mar 3 Mai 2011 - 21:58

BIIIIENNVENUUUUUUUUE sur le forum et merchiii pour ton inscription Heart

si y'avait pas Iso je te violerais bien mais ... putain jsuis amoureux

Bonne chance pour ta fiche poulette et que Chicago t'apporte plein de merdes bonheur Happy


You got curves like the ocean, gonna take it in slow motion got emotions that'll make it last. You got freckles on your shoulder. I've been dreaming that we could, dreaming that we could be sticking together. I got evidence cause every time I turn a corner, it's up against the wall and as the rest of the world fades out. As the rest of the world fades out.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closertotheedge.purforum.com

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mar 3 Mai 2011 - 22:17

Oh merci Heath Bordel Jared Leto quoi !!!!! (=


Oh merde... Elle fait chier Iso.... Tu sais, je ne suis pas jalouse... On lui diras rien...

Merci si j'ai un souci, je viens te voir toi.... (a)
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mar 3 Mai 2011 - 22:19

Isobel arrive -_- N'y pensez même pas :O Non mais ça va pas, si tu veux mourir dans la minute pas de soucis Vanillé .... Frappe

Bref sinon bienvenue et super bon choix d'avatar *-*
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 3892
✗ Orgasmes obtenus : 168


Une nuit, j'ai rêvé que j'étais Dieu.
Au matin, je réalisais mes rêves

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mar 3 Mai 2011 - 22:22

Iso ... Rien qu'une fois ? Juste ... Rhôôôôô non je déconne je veux qu'Iso. Désolée Vanillé mais le choix est vite fait


ISOOOOOOOOOOOOOOOO baise baise baise


[et oui si t'as des questions mpotte moi ... on règlera ça par mp Héhé ]


You got curves like the ocean, gonna take it in slow motion got emotions that'll make it last. You got freckles on your shoulder. I've been dreaming that we could, dreaming that we could be sticking together. I got evidence cause every time I turn a corner, it's up against the wall and as the rest of the world fades out. As the rest of the world fades out.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closertotheedge.purforum.com

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mar 3 Mai 2011 - 22:33

Oh Iso ben je comprend pourquoi Heath est amoureux ! Kristen quoi ... (= Mais je suis jalouse quand même ><' M'en fou on se fera un lien de la mort avec Heath... Charriot


En tout cas merci à vous deux S\'il to plait
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 812
✗ Orgasmes obtenus : 206


.

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 9:35

Bienvenue parmi nous ! Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 10:02

Merci IAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN Sex in bed *en mode groupie*

Réserve moi un lien *-*
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 10:21

Aaah ! C'est le défilé des bons choix d'avatar là. Cette femme est magnifiquement divine !!
bave (Je crois que je vais devenir une détraquée sexuelle pour abuser de toi contre ton grè... Ca me plait bien comme scénario.)

Bienvenue sur le forum : )
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 10:32

Ooooooh toi aussi tu aimes Frida ? Bordel c'est mon coup de coeur ! En ce moment je suis en mode "mannequin"

Oh bordel c'est quoi se scénario ? x) J'ai pas envie d'être violée par une femme moi Hey !! Crazy On se fera un scénario de fou si tu veux (=

En tout cas merci je vais me dépêcher de finir ma fiche (=
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 10:35

J'adore les mannequins, on trouve de tout chez eux Heart (Mon dernier coup de coeur c'était Alice Delal ! OSEF, je sais)

Oh dommage *Reprends ses jouets de folle furieuse et sors.*
Tu seras ma soubrette alors Heart
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 10:40

Bienvenue Wink
Bonne continuation pour ta fiche =D
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 11:00

Merci beaucoup Dimitri :)


Mélusine : Huhu mais t'inquiète pas ! Vanillé est ouverte a toute proposition elle aime bien tester les horizons... On va dire cela de la sorte Heart
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 2248
✗ Orgasmes obtenus : 90


ADMIN DEJANTEE
☠ La mort est douce et paisible.

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 15:56

Bienvenue sur Closer To The Edge et merci de ton inscription ! Bonne chance pour ta fiche Heart




When she was just a girl, she expected the world, But it flew away from her reach, so she ran away in her sleep. And dreamed of para-para-paradise, para-para-paradise, para-para-paradise, every time she closed her eyes. When she was just a girl, she expected the world, but it flew away from her reach, and the bullets catch in her teeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 17:12

Bienvenue <3
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 17:42

Merci beaucoup Summer & Arizona :)


Nina Dobrev *-* Nous faudra absolument un lien *-*


J'ai fini ma fiche :) Bonne lecture a celui ou celle qui s'y collera ^^

Et merci Heath pour hm... La banane :) Je te la rendrais .... hmpf. :)
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 3892
✗ Orgasmes obtenus : 168


Une nuit, j'ai rêvé que j'étais Dieu.
Au matin, je réalisais mes rêves

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 18:17

euh ... non je te la laisse la banane va =) *sort*

Je m'attaque à la lecture de ta fiche poulette


You got curves like the ocean, gonna take it in slow motion got emotions that'll make it last. You got freckles on your shoulder. I've been dreaming that we could, dreaming that we could be sticking together. I got evidence cause every time I turn a corner, it's up against the wall and as the rest of the world fades out. As the rest of the world fades out.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closertotheedge.purforum.com

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 18:27

Merci beaucoup !! D'accord jla fini alors... xDDDD
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 3892
✗ Orgasmes obtenus : 168


Une nuit, j'ai rêvé que j'étais Dieu.
Au matin, je réalisais mes rêves

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 18:29

Ouais ... Prend ton temps surtout (a)


You got curves like the ocean, gonna take it in slow motion got emotions that'll make it last. You got freckles on your shoulder. I've been dreaming that we could, dreaming that we could be sticking together. I got evidence cause every time I turn a corner, it's up against the wall and as the rest of the world fades out. As the rest of the world fades out.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closertotheedge.purforum.com

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 18:36

Je prend mon temps comme toujours ... (a)
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 18:41

C. Vanillé Akerfeldt a écrit:
Merci beaucoup Summer & Arizona :)


Nina Dobrev *-* Nous faudra absolument un lien *-*


J'ai fini ma fiche :) Bonne lecture a celui ou celle qui s'y collera ^^

Et merci Heath pour hm... La banane :) Je te la rendrais .... hmpf. :)

Pas de soucis, avec plaisir même Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 3892
✗ Orgasmes obtenus : 168


Une nuit, j'ai rêvé que j'étais Dieu.
Au matin, je réalisais mes rêves

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 18:42

YEAH je kifouille ta fiche dans sa totalité *O*

C'est donc avec un très grand plaisir, que je te valide !

Je te laisse donc aller recenser ton avatar pour éviter de le voir passer sous ton joli minois. Ensuite, je te laisse ouvrir ton sujet de liens et celui de rp et tu pourras commencer à jouer *-*

N'oublie pas de voter sur les tops sites et faire autant de pub pour le forum, que tu le peux. Et si tu es sur bazzart et / ou PRD, n'hésite pas à poster à la suite de nos fiches pubs pour les faire remonter.

Excellent jeu parmi nous et au plaisir de rp avec toi Wink


You got curves like the ocean, gonna take it in slow motion got emotions that'll make it last. You got freckles on your shoulder. I've been dreaming that we could, dreaming that we could be sticking together. I got evidence cause every time I turn a corner, it's up against the wall and as the rest of the world fades out. As the rest of the world fades out.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closertotheedge.purforum.com

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    Mer 4 Mai 2011 - 18:54

Merci beaucoup je fais tout ça =)
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...    

Revenir en haut Aller en bas
 

Vanillé celle qui t'envoute quand tu plonges ton regard dans le sien...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» quand puis-je laisser mes semis dehors tout le temps
» lait qui fait des grumeaux quand je le fais bouillir!!!!
» Sciarides : mouches de terreau...
» Radars aux feux tricolores
» Coupe d'été pour mimosa
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Closer to the edge :: Fiches terminées-