AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
En raison d'une démotivation générale au sein du staff et des membres absents, le forum est en hiatus.
Revenez dans quelques semaines/mois, avec un changement de staff et un tout nouveau tout beau, forum.
Merci à ceux qui sont restés jusqu'au bout et pour leur soutien. En espérant vous retrouver à la réouverture ...
Heath, Summer & Camilya.

Partagez | 
 

 Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]   Jeu 10 Mar 2011 - 1:23


Lora Cynthia JONES-SMITH


Date & Lieu de naissance : 12/02/1990 à Londres.
Métier : Je n'ai pas de métier fixe, je passe de boulot en boulot.
Groupe : Personne dépendante.
Statut familiale : Mes grands-parents sont morts alors que j'avais quinze ans. Mon père est mort d'une overdose et je ne parle plus à ma mère depuis un bon bout de temps. Quant à l'amour, je l'ai trouvé, mais jamais il ne s'intéressera à une fille comme moi, il mérite bien mieux.
Statut sociale : Fauchée.





    « Who I am ? »





« How I am ? »


    Lora est une jeune femme très instable, elle est constamment défoncée, donc bien sûr les gens la voient comme une pauvre junkie sans aucun avenir. Bien évidemment, quand elle est défoncée, Lora n'est pas vraiment de bonne compagnie, cependant, elle est joyeuse. Elle ne fait pas parti de ces personnes qui ont l'alcool mauvais - ou la drogue dans son cas. Non, Lora s'amuse, rit, profite, car quand elle est défoncée, elle a l'impression d'être heureuse, d'être invincible, alors qu'en réalité, elle est faible et très sensible. Lorsqu'elle est ivre ou défoncée, Lora peut se montrer très entreprenante, elle n'hésite pas à se jeter dans les bras du premier venu. Mais elle peut aussi se montrer méchante, allant même parfois jusqu'à chercher les ennuis. Dans ces moments-là, elle n'a aucune notion du danger, plus rien ne lui fait peur, elle a l'impression d'être forte et que rien ne peut la blesser. Pour se protéger, Lora n'hésite pas à mentir sur ce qu'elle est, essayant par la même occasion de se convaincre qu'elle est une tout autre personne.
    Mais quand elle est sobre - ce qui n'arrive malheureusement que très rarement, Lora est une jeune femme fragile, elle accorde difficilement sa confiance, pour qu'elle se confie à quelqu'un il faut que cette personne ait fait quelque chose qui a mis la jeune brunette en confiance. Pour elle, tout le monde est mauvais, si une personne s'intéresse à elle d'un peu trop près, elle prendra la fuite, pensant que tout le monde n'agit que par intérêt. Avec les personnes qui comptent pour elle - bien qu'elles soient peu nombreuses - Lora se montre fidèle et digne de confiance, elle fera tout pour protéger ceux qu'elle aime - du moins quand elle est sobre, car une fois qu'elle est défoncée, plus rien n'a d'importance. A part cela, Lora est une jeune femme pleine d'énergie, elle ne tient pas en place une seconde, il faut qu'elle bouge, elle déteste rester sans rien faire.


      Tout le monde n'a pas les mêmes goûts, la beauté est quelque chose de subjectif, nous avons tous des critères différents. Certaines personnes préfèrent les brun(e)s, d'autres les blond(e)s ou encore les roux(sses). Mais je pense que l'on peut dire que Lora fait parti de ces personnes qui sont dotées d'une beauté naturelle. Du haut de son mètre soixante, on peut dire qu'elle entre dans la moyenne, ni trop petite, ni trop grande. Il en va de même de sa corpulence, elle est loin d'être grosse, mais elle n'est pas non plus maigre, bien que depuis qu'elle se drogue, Lora ait perdu quelques kilogrammes. Elle a un petit air méditerranéen, bien qu'elle soit Anglaise. Elle s'est d'ailleurs toujours demandé si elle n'avait pas des origines italiennes ou encore espagnoles. Vous l'aurez donc compris, Lora est une belle brune au teint halé. La première chose que l'on remarque chez elle - du moins le plus souvent - est la couleur de ses yeux. Ils sont couleur noisette avec de légers reflets verts, un regard perçant. Mais Lora ne doit pas sa beauté qu'à ses yeux, elle a également un très beau sourire, il est impossible d'imaginer qu'elle soit si malheureuse lorsque ses lèvres s'étirent pour laisser place à ce sourire radieux.
      Niveau vestimentaire, Lora aime prendre soin d'elle, du moins quand elle est sobre. Elle est très féminine, il est d'ailleurs très rare de la voir en pantalon. Sa longue chevelure brune tombe pour la plupart du temps en cascade sur ses frêles épaules. Quant au maquillage, elle en met très peu, se contentant de mascara pour faire ressortir ses grands yeux noisette. Alors que quand elle est droguée, Lora ne fait guère attention à son physique, elle mettra les premières fringues qui lui tombent sous la main, se maquillera de manière grossière, voir vulgaire et ne prendra pas la peine de coiffer sa soyeuse chevelure.


« This is my past ... »


Cette histoire commence de manière assez banale. Je suppose que tout le monde ici - ou presque - a déjà rencontré une personne lors d'une soirée avec qui le courant est bien passé. Et beaucoup d'entre vous a couché avec cette personne, pas la peine de jouer les innocents, oui, c'est bien à vous que je parle, pas la peine de regarder innocemment votre compagnon, on sait tous que vous avez déjà tiré un petit coup dans les toilettes d'une boîte de nuit ou dans votre voiture sur un parking désert. Bref, nous ne sommes pas là pour faire votre procès bande de petits coquins. Si je vous parle de ça c'est pour vous raconter une histoire. Ne vous attendez pas à entendre un comte de fée, je ne voudrais pas vous décevoir ! Un soir d'été en l'an mille neuf-cent quatre-vingt neuf, deux jeunes personnes se rencontrent. Dans cette boite de nuit londonienne l'ambiance est chaude, tout comme la température. Une jeune femme ivre tombe dans les bras d'un junkie. Au départ, les deux jeunes gens se contentent seulement de danser, mais quelques minutes plus tard, ils se retrouvent dans les toilettes à faire l'amour. Cette union donnera naissance neuf mois plus tard à une petite fille portant le nom de Lora.

Voilà comment débute mon histoire, je m'appelle Lora Cynthia Jones-Smith, je suis le fruit de l'union d'un junkie et d'une ivrogne, inutile de vous dire que je n'ai pas eu les meilleurs parents du monde. Mes parents sont tombés amoureux dès le premier regard, personnellement je ne crois pas vraiment au coup de foudre, mais je ne suis pas là pour polémiquer sur l'amour. Mes géniteurs se sont donc rencontrés dans un bar miteux de Londres, ma mère était âgée de quinze ans et mon père de dix-sept ans, bien qu'aucun des deux n'était majeur, ils ont décidé de fuir ensemble. Ils ont vécu des mois durant dans une petite voiture. Alors que ma mère était enceinte jusqu'aux yeux, elle continuait de boire comme un trou et mon père, lui, n'avait pas pris la peine d'arrêter de se droguer. Heureusement pour moi, ils furent arrêtés en Janvier 1990 pour trouble sur la voie publique. Quand les policiers qui les avaient arrêtés virent que ma mère était enceinte, ils appelèrent les services sociaux. Mes parents furent jugés inaptes à élever un enfant, alors quelques semaines plus tard, le 12 Février pour être précise, alors que je venais de naitre, je fus arrachée à mes parents. Ce sont mes grands parents maternels qui obtinrent ma garde. Je partis donc vivre chez eux à Chicago.

Mes grands-parents - que j'ai toujours considérés comme mes véritables parents - ne m'ont jamais caché la vérité au sujet de mes géniteurs. Je savais qu'ils étaient vivants mais qu'ils n'étaient pas capables de s'occuper de moi. Je dois avouer qu'ils ne m'ont jamais manqués, j'étais heureuse avec mes grands-parents, ils me chouchoutaient et me gâtaient. Je ne manquais de rien, que ce soit matériellement ou sentimentalement. J'étais aimée, chérie et je n'aurais pu être plus heureuse c'est certain. Je grandissais à une vitesse surprenante. A l'âge de six ans j'appris que mon père venait de mourir d'une overdose, en même temps ça lui pendait au nez depuis un bon bout de temps. Cette nouvelle m'attrista, bien que je ne le connaissais pas, il était mon père, mais je m'en remis bien vite. Nous assistâmes tout de même à ses funérailles, où nous croisâmes ma mère, elle étaient en piteux état, encore bourrée et défoncée. Je me rappellerais toute ma vie de la première fois où j'ai vu ma mère. La vision de cette femme meurtrie par les ravages de l'alcool et de la drogue me hantera à jamais. Elle n'était pas autorisée à me voir, alors je n'ai même pas pu lui parler, et puis franchement qu'aurait-elle bien pu me dire ?

Après ça nous rentrâmes tranquillement à Chicago, je n'arrivais pas à effacer de mon esprit l'image de cette femme ravagée qu'était ma mère. Les années qui suivirent furent géniales. J'entrai à l'école, je me faisais mes premiers amis. J'étais plutôt douée, surtout en Sciences, en rentrant au collège, je savais déjà ce que je voulais faire, je voulais devenir astro-physicienne ou astronome, appelez cela comme bon vous chante. Je voulais étudier les étoiles, les planètes, comprendre ce qu'il se passait autour de nous. Alors que je menais une petite vie paisible, mon monde s'écroula alors que j'avais quinze ans. Je rentrais du collège d'un pas guilleret, impatiente de raconter ma journée à mes grands-parents. Mais alors que je pénétrai dans le salon, je vis mon grand-père effondré sur le sol, je restai un instant tétanisée, ne sachant pas quoi faire. Puis j'entendis un cri derrière moi, ma grand-mère venait de rentrer des courses, elle se précipita vers son mari et me hurla d'appeler les secours. Ce jour là mon grand-père décéda d'une crise cardiaque.

Les jours qui suivirent le décès de mon grand-père furent extrêmement pénibles, surtout pour ma grand-mère, ils étaient mariés depuis cinquante ans, je voyais bien qu'elle ne supportait pas son absence. Je faisais tout mon possible pour la rendre heureuse, je me démenais à l'école pour lui apporter de très bons résultats, mais elle n'était plus la même femme. Elle qui était autrefois chaleureuse et pleine de vie, elle était devenue triste et son regard était vide de toute expression. Un autre évènement tragique succéda la mort de mon grand-père. Un soir, alors que je rentrais de mon cours de musique - cours auquel m'avait inscrite mon grand-père - j'eus une certaine appréhension en rentrant à la maison. Je sentais que quelque chose n'allait pas. Je cherchais ma grand-mère dans toute la maison mais je ne la trouvai pas. Je la retrouvai enfin dans la cour derrière la maison, assise sur son rocking-chair, mais je ne fus pas soulagée pour autant. Je me rapprochai d'elle et découvris qu'elle dormait paisiblement, je n'eus pas besoin de prendre son pouls pour me rendre compte qu'elle était morte. Son visage avait retrouvé son expression sereine d'antan, elle avait rejoint mon grand-père, unis pour l'éternité, même la mort n'avait pas réussi à les séparer.

Je restais auprès du cadavre de ma grand-mère durant deux jours, assise par terre, la tête sur ses genoux comme lorsqu'elle me racontait des histoires. Mais un jour une voisine vint nous rendre visite, elle appela les secours qui eux appelèrent les services sociaux. Je fus envoyée dans un foyer. Ma petite vie parfaite n'existaient plus, j'avais perdu les deux personnes qui m'étaient le plus chères. Peu de temps après mon arrivée au foyer, on m'envoyait vivre avec ma mère. Cette dernière avait quitté l'Angleterre pour venir aux États-Unis, elle espérait surement toucher l'héritage de ses parents pour pouvoir se payer sa gnôle et sa coke. J'allais donc vivre avec une parfaite inconnue, droguée et alcoolique. Quand elle apprit que j'étais l'unique héritière de mes grands-parents et que je ne toucherais pas cet argent avant d'avoir dix-huit ans, elle entra dans une rage folle. Alors que je m'attendais à retrouver une mère aimante et vivre dans un petit appartement sympa, je me retrouvais avec une femme égoïste, à vivre dans un squat peuplé de camés et d'ivrognes.

Ma descente aux enfers ? Je la dois à ma très chère maman, qui n'hésitait pas à m'envoyer voler de l'alcool pour elle alors que j'avais quinze ans. Il ne me fallut que quelques mois pour suivre le parfait exemple qu'était ma mère. Je sombrai dans l'alcool mais aussi dans la drogue. Nous vivions dans la rue, passant nos nuits dans des squats insalubres. Je me mis à fréquenter des personnes peu recommandables, des personnes comme moi, droguées. Nous passions nos soirées à nous défoncer, ce fut à quinze ans passé que je sombrai dans la drogue, l'alcool et le sexe. Je continuais d'aller à l'école, bien que je n'y étais que très rarement. J'avais laissé tomber mon rêve de devenir une grande scientifique, je ne voulais plus qu'une chose à présent : m'amuser. Je voulais me défoncer à longueur de temps, baiser jusqu'à l'épuisement total, oublier mes souffrances. Le jour de mes dix-huit ans je touchai l'héritage de mes grands-parents. Je suis sûre qu'ils auraient voulu que je l'utilise pour payer mes études, mais au lieu de cela j'achetais ma came avec. Au bout de quelques mois j'étais complètement fauchée. Sans aucun diplôme, je ne parvenais pas à trouver de boulot, et puis étant constamment défoncée, aucun employeur ne veut de moi. Depuis, je multiplie les petits boulots.

Lora est âgée aujourd'hui de vingt-et-un ans, elle n'a pas revu sa mère depuis trois ans, elle n'a aucune nouvelle d'elle et ne cherche pas à en avoir. Son cas empire de jour en jour, elle est constamment défoncée. Si elle se drogue c'est parce que cela lui permet d'avoir l'impression d'être heureuse, mais une fois à jeun tous ses malheurs ainsi que ses peurs refont surface. Lora vit toujours à Chicago, elle a rencontré un jeune homme respectable qui prend soin d'elle, elle en est folle amoureuse, mais n'ose pas lui dévoiler ses sentiments, pensant qu'elle se ferait jetée comme une pauvre fille. De plus cet homme mérite bien mieux qu'une junkie sans avenir. La descente aux enfers de Lora va t-elle continuer ou arrivera t-elle à remonter à la surface ?




Moi c'est « Hysteria »


Age : 21 ans
Avatar : Mila Kunis
Pays : France
Crédits des créations utilisées : Tumblr
Comment as-tu connu le forum ? Via un de vos partenaires
Qu'en penses-tu ? Suggestions ? J'aime beaucoup !
Code du règlement : Framboise.
Mot de la fin : Free Hughs



Dernière édition par Lora C. Jones-Smith le Jeu 10 Mar 2011 - 11:18, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]   Jeu 10 Mar 2011 - 1:40

Bienvenue sur le forum *-* Ton avatar nom d'un chien j'overkiff le coloring !!!!

Bonne chance pour ta fiche et si tu as des questions le staff est là pour toi ma douce :)
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]   Jeu 10 Mar 2011 - 1:44

Merci Isobel Heart
Pour l'avatar tout le mérite revient à la personne qui l'a fait S\'il to plait
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 2248
✗ Orgasmes obtenus : 90


ADMIN DEJANTEE
☠ La mort est douce et paisible.

MessageSujet: Re: Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]   Jeu 10 Mar 2011 - 9:28

Bienvenue sur CTTE Lora Very Happy Bonne chance pour ta fiche et comme l'a dit Isobel, le staff est à ta disposition (a) Très, très bon choix d'avatar et de pv, réserve-moi un très bon lien *-*
Amuse-toi bien Heart




When she was just a girl, she expected the world, But it flew away from her reach, so she ran away in her sleep. And dreamed of para-para-paradise, para-para-paradise, para-para-paradise, every time she closed her eyes. When she was just a girl, she expected the world, but it flew away from her reach, and the bullets catch in her teeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]   Jeu 10 Mar 2011 - 9:35

Merci Summer Heart
Pour le lien se serait avec plaisir Kiss
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]   Jeu 10 Mar 2011 - 11:05

Désolée pour le DP, mais je pense avoir terminé ma fiche Happy
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 3892
✗ Orgasmes obtenus : 168


Une nuit, j'ai rêvé que j'étais Dieu.
Au matin, je réalisais mes rêves

MessageSujet: Re: Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]   Jeu 10 Mar 2011 - 11:23

Bienvenue sur le forum et merci pour ton inscription
x9999999 pour avoir pris un pv (ce pv Heart )

J'ai lu ta fiche et elle est nickellement top, j'adore et j'adhère !! Tu as parfaitement saisis le perso et tu écris merveilleusement bien Kiss
Autant dire que je te valide avec très grand plaisir !!

Tu peux dès à présent rescencer ton avatar (pour éviter de te le faire piquer), faire toutes tes fiches de liens et de rps, démarrer le rp. N'hésite pas à faire de la pub pour aider le forum ♥️ Et si tu te trouves sur bazzart et /ou PRD, n'hésite pas à poster sur nos fiches de pub pour dire combien le fo est génial *SBAFF*

Bon jeu parmi nous Heart Heart Happy Happy


You got curves like the ocean, gonna take it in slow motion got emotions that'll make it last. You got freckles on your shoulder. I've been dreaming that we could, dreaming that we could be sticking together. I got evidence cause every time I turn a corner, it's up against the wall and as the rest of the world fades out. As the rest of the world fades out.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closertotheedge.purforum.com

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]   Jeu 10 Mar 2011 - 11:26

Merci pour tous ces compliments Heart
Je dois dire que j'ai eu un coup de cœur pour ce personnage S\'il to plait
Je m'en vais accomplir mon devoir de membre parfait Computer
PS : Jared déchire tout, he so sex Crazy heart
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 3892
✗ Orgasmes obtenus : 168


Une nuit, j'ai rêvé que j'étais Dieu.
Au matin, je réalisais mes rêves

MessageSujet: Re: Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]   Jeu 10 Mar 2011 - 11:35

Owiii une membre parfaite ♥.♥

Héhé je l'avoue Jared c'est Jared quoi *dead*
XD


You got curves like the ocean, gonna take it in slow motion got emotions that'll make it last. You got freckles on your shoulder. I've been dreaming that we could, dreaming that we could be sticking together. I got evidence cause every time I turn a corner, it's up against the wall and as the rest of the world fades out. As the rest of the world fades out.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://closertotheedge.purforum.com

I introduce to you :



avatar


✗ Capotes usagées : 812
✗ Orgasmes obtenus : 206


.

MessageSujet: Re: Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]   Jeu 10 Mar 2011 - 11:57

Bienvenue parmi nous en tout cas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]   Jeu 10 Mar 2011 - 11:59

Sexy Ian bave
Merci beaucoup Stew S\'il to plait
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]   Jeu 10 Mar 2011 - 17:33



    Bienvenue avec un peu de retard (:
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]   Jeu 10 Mar 2011 - 18:19

Scarlett bave
Merci Juliet, comme on dit mieux vaut tard que jamais Lèche
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Invité







Invité

MessageSujet: Re: Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]   Dim 17 Juil 2011 - 14:34

Membre supprimé, fiche déplacée : )
Revenir en haut Aller en bas

I introduce to you :
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lora ♦ Come break me down, bury me, bury me ! [DONE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La montre du général dnas prison break?
» Break Mercedes class C 250 Turbo Diesel 150 CHX
» March Break
» reve de Marco Polo, realité en Break, Trafic, Vito
» comment aménager son break
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Closer to the edge :: Fiches refusées-